Si je pouvais revivre ma Vie

 

J’aurais moins parlé mais écouté davantage. J’aurais invité des amis à venir souper même si le tapis était taché et le divan défraîchi. J’aurais grignoté du maïs soufflé au salon et ne me serais pas souciée de la saleté quand quelqu’un voulait faire un feu dans le foyer.

J’aurais pris le temps d’écouter mon grand-père évoquer sa jeunesse. Je n’aurais jamais insisté pour que les fenêtres de la voiture soient fermées par un beau jour d’été tout simplement parce que mes cheveux venaient justes d’être coiffés. J’aurais fait brûler ma chandelle sculptée en forme de rose au lieu de la laisser fondre d’elle même parce qu’entreposée trop longtemps dans l’armoire. Je me serais assise dans l’herbe avec mes enfants sans me soucier des taches de gazon.

J’aurais moins ri et pleuré en regardant la télé, mais davantage ri et pleuré en regardant la vie. Je serais restée au lit lorsque malade plutôt que de prétendre que la terre cesserait de tourner si je ne travaillais pas cette journée là.


Je n’aurais jamais rien acheté pour la simple raison que c’était pratique, ou encore à l’épreuve des taches ou parce que garanti pour durer toute le vie.


Au lieu de souhaiter la fin de mes neuf mois de grossesse, j’en aurais savouré chacun des instants en réalisant que la merveille grandissant en dedans de moi était la seule chance de ma vie d’aider Dieu à faire un miracle.


Lorsque mes enfants m’embrassaient avec fougue, je n’aurais jamais dit : « plus tard. Maintenant va te laver les mains avant de souper. » Il y aurait eu plus de « je t’aime »…, plus de « je suis désolée »…, mais surtout, si on me donnait une autre chance de revivre ma vie, j’en saisirais chaque minute… la regarderais et la verrais vraiment…, la vivrais… et ne la redonnerais jamais.


Emma Bombeck, décédée d'un cancer

Commentaires (6)

1. marie l 06/01/2016

magnifique et poignant à la fois

2. Sylvie 13/05/2014

[i]Vivons chaque jour comme si c'était le dernier. Tout peut arriver qui l’abrégera trop tôt. Je viens de découvrir votre site, et je dois dire que pour une fois, j'ai un véritable coup de coeur. C'est joli, c'est doux, j'aime les mots qui apaisent mes maux. Merci

3. Nicole 28/01/2014

Impossible de rester indemne après la lecture de cette belle réflexion qui amène à discerner l'important dans l'existence : une vie en profondeur... à chaque instant...

Il est certain que je ne pourrai pas vivre ce jour comme celui d' hier !!!

Vous m'invitez au banquet que votre cœur profond offre à tous les passants ...vous donnez un laisser-passer à Dieu qui Se fait corps dans votre vie...pour vous intimement car Il vous aime et pour le Monde !!!

Merci in-fi-ni-ment........................................................................

4. Emily 07/05/2013

arrêtez !! arrêtez de lire ce poème, inspirez, allez dehors et éclatez de rire !!!! j'ai un ami qui regrette tout ce qu'il a fait, comment lui faire comprendre que de toute manière, il ne peut pas refaire sa vie !!! alors, vivez, maintenant, pour changez le monde !! quand on ne vieillit plus, c'est qu'on est mort. je sais que je suis la jeunesse, celle qui changera le monde, la joie qui viendra et les tristesses qui ne manqueront pas !!! mais c'est la vie, et c'est comme ça !! la vie, c'est se battre pour la liberté !!

5. khalifa 17/02/2013

ce poeme est magnfique

6. Rachel 13/01/2013

Prenons le temps de savourer chaque moment... C'est tellement important... Merci j'en prend bonne note....

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Creative Commons License
Des Jolies Choses by Des Jolies Choses est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://desjolieschoses.e-monsite.com.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×