Puisque tu pars

 
 

 

Puisque l'ombre gagne
Puisqu'il n'est pas de montagne
Au-delà des vents plus haute que les marches de l'oubli
Puisqu'il faut apprendre
A défaut de le comprendre
A rêver nos désirs et vivre des "ainsi-soit-il"

Et puisque tu penses
Comme une intime évidence
Que parfois même tout donner n'est pas forcément suffire
Puisque c'est ailleurs
Qu'ira mieux battre ton cœur
Et puisque nous t'aimons trop pour te retenir

Puisque tu pars

Que les vents te mènent
Où d'autres âmes plus belles
Sauront t'aimer mieux que nous puisque l'on ne peut t'aimer plus
Que la vie t'apprenne
Mais que tu restes le même
Si tu te trahissais nous t'aurions tout à fait perdu

Garde cette chance
Que nous t'envions en silence
Cette force de penser que le plus beau reste à venir
Et loin de nos villes
Comme octobre l'est d'avril
Sache qu'ici reste de toi comme une empreinte indélébile

Sans drame, sans larme
Pauvres et dérisoires armes
Parce qu'il est des douleurs qui ne pleurent qu'à l'intérieur
Puisque ta maison
Aujourd'hui c'est l'horizon
Dans ton exil essaie d'apprendre à revenir

Mais pas trop tard

Dans ton histoire
Garde en mémoire
Notre au revoir
Puisque tu pars
Dans ton histoire
Garde en mémoire
Notre au revoir
Puisque tu pars

J'aurai pu fermer, oublier toutes ces portes
Tout quitter sur un simple geste mais tu ne l'as pas fait
J'aurai pu donner tant d'amour et tant de force
Mais tout ce que je pouvais ça n'était pas encore assez
Pas assez, pas assez, pas assez

Dans ton histoire
Garde en mémoire
Notre au revoir
Puisque tu pars


Jean Jacques Goldman

Commentaires (4)

1. marie claire 07/04/2010

Bonsoir vous qui m'avez écrit le 19.03.2010 et sincères remerciements pour ce mail aussi sympathique et je partage votre avis.
Par contre, je vous prie de bien vouloir m'excuser, je viens de découvrir cette petite attention de votre part, seulement il y a quelques minutes et cela m'a fait plaisir
Je vous souhaite le meilleur et la santé, c'est capital
Cordialement
Marie - Claire

2. Des Jolies Choses (site web) 19/03/2010

Bonsoir,
Merci Marie Claire. Le temps rempli, effectivement, son rôle et transforme les larmes en souvenirs précieux.
Comme l'a si justement dit Margueritte Yourcenar :
Il ne faut pas pleurer pour ce qui n'est plus mais être heureux pour ce qui a été
La douleur s'éloigne, les doux souvenirs restent...
Merci pour votre passage et votre commentaire. A très bientôt, j'espère.
Des Jolies Choses

3. papin marie claire 19/03/2010

bonsoir,
il m'est impossible de rester insensible à cette douce vraie et bele chanson, et puis j'adore JJ et particulièrement ici, souvenirs nostalgiques où amour et larmes se mêlaient, mais heureusement, le temps est là pour nous aider
marie claire

4. Bernard (site web) 09/06/2009

J'adore cette chanson . Le texte est beau et vrai et la musique lui colle à merveille .
Bernard

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Creative Commons License
Des Jolies Choses by Des Jolies Choses est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://desjolieschoses.e-monsite.com.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×