Créer un site internet

Citations et textes sur le deuil

 

Lorsque je vais au cimetière, je regarde ta tombe : je ne pense rien alors,
je ne pense que des choses triviales, je me dis que tu es là.
A deux mètres sous mes pieds, deux mètres ou trois, je ne sais plus,
et je ne crois pas ce que je pense, et ça vient d'un seul coup, ça vient lorsque je me retourne,
c'est là que je te vois, dans l'amplitude et l'ouvert du paysage,
dans la beauté sans partage de la terre et du grand ciel, toi partout à l'horizon,
c'est en tournant le dos à ta tombe que je te vois.

(Christian Bobin)

Les vivants sont trop absorbés par ce qu'ils veulent et les morts trop éblouis par ce qu'ils voient
pour jamais se rencontrer.

(Christian Bobin)

Quelqu'un meurt,
Et c'est comme des pas
Qui s'arrêtent.
Mais si c'était un départ
Pour un nouveau voyage...

 

Quelqu'un meurt,
Et c'est comme une porte
Qui claque.
Mais si c'était un passage
S'ouvrant sur d'autres paysages...

 

Quelqu'un meurt,
Et c'est comme un arbre
Qui tombe,
Mais si c'était une graine
Germant dans une terre nouvelle...

 

Quelqu'un meurt,
Et c'est comme un silence
Qui hurle.
Mais s'il nous aidait à entendre
La fragile musique de la vie...

 

(Benoît Marchon)

Quand je ne serai plus là, lâchez-moi !
Laissez-moi partir
Car j'ai tellement de choses à faire et à voir !
Ne pleurez pas en pensant à moi !
Soyez reconnaissants pour les belles années
Pendant lesquelles je vous ai donné mon amour !
Vous ne pouvez que deviner
Le bonheur que vous m'avez apporté !
Je vous remercie pour l'amour que chacun m'a démontré !
Maintenant, il est temps pour moi de voyager seul.
Pendant un court moment vous pouvez avoir de la peine.
La confiance vous apportera réconfort et consolation.
Nous ne serons séparés que pour quelques temps !
Laissez les souvenirs apaiser votre douleur !
Je ne suis pas loin et et la vie continue !
Si vous en avez besoin, appelez-moi et je viendrai !
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je sera là,
Et si vous écoutez votre cœur, vous sentirez clairement
La douceur de l'amour que j'apporterai !
Quand il sera temps pour vous de partir,
Je serai là pour vous accueillir,
Absent de mon corps, présent avec Dieu !
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer !
Je ne suis pas là, je ne dors pas !
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
Je suis la douce pluie d'automne,
Je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l'étoile qui brille dans la nuit !

 

N'allez pas sur ma tombe pour pleurer
Je ne suis pas là, je ne suis pas mort.

 

(Prière amérindienne)

Je suis debout au bord de la plage
Un voilier passe dans la brise du matin et part vers l'océan.
Il est la beauté, il est la vie.
Je le regarde jusqu'à ce qu'il disparaisse à l'horizon.

 

Quelqu'un à mon côté dit :
"Il est parti !"
Parti ? Vers où ?
Parti de mon regard. C'est tout...

 

Son mât est toujours aussi haut,
Sa coque a toujours la force de porter sa charge humaine.
Sa disparition totale de ma vue est en moi,
Pas en lui.

 

Et juste au moment où quelqu'un près de moi dit : "il est parti !"
Il en est d'autres qui, le voyant poindre à l'horizon et venir vers eux,
S'exclament avec joie :
"Le voilà !"...

 

C'est cela la mort.

 

(William Blake)

L'amour ne disparaît jamais...la mort n'est rien.
Je suis seulement passé dans la pièce d'à côté.
Je suis moi et vous êtes vous.
Ce que nous étions les uns pour les autres,
nous le sommes toujours.
Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné.
Parlez-moi comme vous l'avez toujours fait.
Ne changez rien au ton,
Ne prenez pas un air solennel ou triste.
Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi.
Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l'a toujours été.
La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié.
Elle est ce qu'elle a toujours été.
Le fil n'est pas coupé.
Pourquoi serais-je hors de votre pensée,
simplement parce que je suis hors de votre vue?
Je vous attends, je ne suis pas loin,
juste de l'autre côté du chemin.
Vous voyez, tout est bien.

(Saint Augustin)

Personne ne sait encore si tout ne vit que pour mourir ou ne meurt que pour renaître.
(Marguerite Yourcenar)

Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps.
(Gandhi)

Dieu a donné une soeur au souvenir et il l'a appelée espérance.
(Michel-Ange)

La vie des morts est de survivre dans l'esprit des vivants.
(Cicéron - merci Onyx174)

L'homme qui a le plus vécu n'est pas celui qui a compté le plus d'années, mais celui qui a le plus senti la vie.
(J.-J. Rousseau)

Les larmes les plus amères versées sur les tombes
tiennent aux paroles passées sous silence et aux actions restées inaccomplies.
(Lillian Hellman)

L'esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l'amitié le console.
(William Shakespeare)

L'épreuve du courage n'est pas de mourir, mais de vivre.
(Vittorio Alfieri)

Si tu aimes une fleur qui se trouve dans une étoile,
C'est doux, la nuit, de regarder le ciel.
(Le Petit Prince, St Exupery)

Il est venu au monde et je l'ai perdu avant même de le rencontrer, s'est lamentée cette femme.
Je n'ai pas su lui répondre, à cette époque, ce que j'ai découvert depuis et que je sais aujourd'hui
Que certains bébés, certains enfants se "donnent la liberté" d'apparaître,
de seulement apparaître dans la vie, pour insuffler l'envie à l'un de leurs parents de naître enfin ou d'accéder à plus de vie dans leur existence.
Certains enfants sont de passage pour montrer à l'un ou à l'autre de leurs géniteurs un chemin,
pour témoigner d'un choix de vie à faire.
Certains enfants, par leur mort subite, invitent... leurs parents à oser un changement qu'ils n'avaient pu envisager jusqu'alors.
Certains enfants ont ce pouvoir de dire par leur présence furtive et fugitive et leur disparition brutale : "Ose ta vie, toi seul la vivra"
Nous pouvons ainsi écouter et entendre le message secret envoyé par ces enfants
dont la présence éphémère nous blesse à jamais si nous restons sourds à leur message d'espoir.

(Jacques Salomé)

Le temps passe si vite qu'on ne le voit pas passer. Et pourtant il passe ; il ne fait que ça, il fait aussi vieillir.
(Paul Toupin)

La vie n'est qu'une prière faite d'amour et de pleurs pour enfin ouvrir la porte du coeur celle de la mort.
(Auteur Inconnu - Merci G.na)

 

La mort n'est qu'un passage.
Je suis seulement passé dans la pièce à coté.
Je suis moi, Vous êtes vous.
Ce que j'étais pour vous, je le suis toujours.
Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné
Parlez-moi comme vous l'avez toujours fait.
N'employez pas un ton différent.
Ne prenez pas un air solennel ou triste.
Continuez de rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
Priez ou ne priez pas. Souriez, pensez à moi.
Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l'a toujours été.
Sans emphase d'aucune sorte,
sans aucune trace d'ombre.
La vie signifie tout ce qu'elle toujours été.
Le fil n'est pas coupé. Pourquoi serais-je hors de vos vues ?
pourquoi serais-je hors de vos pensées.
Je ne suis pas loin. Juste de l'autre coté du chemin.

(Charles Peguy)

La vie n'a pas d'âge
La vraie jeunesse ne s'use pas.
On a beau l'appeler souvenir,
On a beau dire qu'elle disparaît,
On a beau dire et vouloir dire que tout s'en va,
Tout ce qui est vrai reste là.
Quand la vérité est laide,
C'est une bien fâcheuse histoire.
Quand la vérité est belle, rien ne ternit son miroir.
Les gens très âgés remontent en enfance
Et leur cœur bat là où il n'y a pas d'autrefois.

(Jacques Prévert)

L'adieu

J'ai cueilli ce brin de bruyère.
L'automne est morte, souviens-t'en.
Nous ne verrons plus sur terre
Odeur du temps, brin de bruyère,
Et souviens-toi que je t'attends.

(Guillaume Apolinaire)

Lettre venue d'ailleurs

Tu as souhaité m'écrire, laissant le soin aux nuages,
le soin de me transmettre ton message.

Cette seule intention m'autorise à te répondre
afin de te dire qu'en partant, j'ai bien emporté
toute la richesse et l'amour de notre vécu,
et, si du poids de mon corps je me suis allégé,
je n'en reste pas moins, dans l'ombre, à tes côtés.

Dés lors, si tu es à la recherche de notre hier,
laisse voguer en toi les pensées et les rêves,
car, dans ces voyages, nous nous retrouverons
pour vivre ensemble cette intime complicité,
et donner ainsi toute sa force à son éternité.

Que la caresse du vent, un rayon de soleil,
une étoile filante ou une goutte de pluie
soient les anges porteurs de cet écrit
pour en traduire auprès de toi le sentiment,
afin que, laissant de côté regrets comme oublis,
tu vives intensément chaque moment de la vie.

(Michel Thivent)

Cette nuit-là...

Cette nuit-là, je ne le vis pas se mettre en route. Il s'était évadé sans bruit. Quand je réussis à le rejoindre, il marchait, décidé, d'un pas rapide. Il me dit seulement :
- Ah ! Tu es là ...
Et il me prit par la main. Mais il se tourmenta encore :
- Tu as eu tort. Tu auras de la peine. J'aurai l'air d'être mort, mais ce ne sera pas vrai ...
Moi, je me taisais.
- Tu comprends. C'est trop loin. Je ne peux pas emporter ce corps-là. C'est trop lourd.
Moi, je me taisais.
- Mais ce sera comme une vieille écorce abandonnée. Ce n'est pas triste les vieilles écorces.

(Antoine de Saint-Éxupéry - Le Petit Prince)

Au début j'ai bien cru perdre ma voix,
la parole et la mort sont comme deux personnes qui voudraient entrer dans une pièce en même temps et se gênent,
demeurent bloquées sur le seuil, au début la mort devenait de plus en plus grande et la parole bégayait de plus en plus,
ensuite j'ai compris qu'il fallait éviter comme la peste tout ce qu'on croyait savoir à ce sujet,
tous les mots convenus sur la douleur et la nécessité de revenir à une vie distraite,
j'ai compris que, comme pour la vie, il fallait écouter absolument personne
et ne parler d'une mort que comme on parle d'un amour, avec une voix douce, avec une voix folle,
en ne choisissant que des mots faibles accordés à la singularité de cette mort -là, à la douceur de cet amour-là.

(Christian Bobin)

La colère

On avait jusque là plus ou moins cru à une justice, à une sagesse inhérente à "l'ordre des choses"...et soudain son enfant se noie, son épouse meurt en couches ou son compagnon se tue.
Là tout vole en éclats.
Le fragile édifice de ses croyances et de ses convictions se trouve violemment ébranlé et on vient à se demander si on ne s'est pas trompé ou si on n'a pas été trompé.
On est en colère contre Dieu, en colère contre la destinée.
La révolte est soit brutale et explosive, soit insidieuse et rampante, quand, au fil des mois, tout ce à quoi on avait cru s'effrite.
L'épreuve est difficile...car c'est un système essentiel de repères et références qui est mis en cause...
Il est certain que l'on ne peut s'empêcher de ressentir ce qu'on ressent !
Pour l'instant, la colère est présente, il faut en tenir compte.
Si le chemin du deuil passe par elle, c'est qu'elle a manifestement sa raison d'être.

(Christophe Fauré)

La tristesse et les larmes

Dans les tribus indiennes, on dit qu'il ne faut pas laisser le mal se blottir.
Il faut le faire jaillir du corps, gicler hors de la peau comme les pépins de baies sauvages.
Il ne faut pas lui donner de prise. Car le malheur est habile.
Il plonge dans les parties vitales de l'organisme,
s'insinue dans les recoins les plus inaccessibles,
se love dans les viscères et jusque dans la bile.
Et il les anémie.

Ensuite, il leur ôte le goût de vivre.
Alors le cœur se ternit, les yeux s'engorgent.
Et comme le dos se courbe, le teint se flétrit.
Non, le chagrin, cela se chasse, comme les pépins de raisin.
Pour l'extirper, il ne sert à rien de se gratter la chair et le sang.

Il lui a dit - et elle le croit car c'est un grand sorcier -, il lui a dit que l'eau salée est le meilleur des remèdes.

Les Indiens enduisaient leurs malheureux de cataplasmes marins.
C'est parce que, le mal, il fond dans l'eau salée.
C'est parce que l'eau de mer agit sur la peau comme par osmose.
Elle aspire les larmes à la surface.
Pendant des jours et des jours, il faut s'humecter sans cesse.
Alors le malheur se dissout dans les larmes, se délite à petites gouttes pour sourdre hors du corps par les yeux.

Pour guérir de la mort, il faut pleurer.

(Myriam Cohen-Welgryn)

Quand un jour tôt ou tard, il faut qu'on disparaîsse,
quand on à plus au moins vécu, souffert, aimé,
il ne reste de soi que les enfants qu'on laisse
et le champ de l'effort où l'on aura semé.

(Charles de Gaulle)

 

La mort n'atteint pas seulement celui qui doit fermer les yeux à jamais mais aussi les autres,

tous les autres qui recevront l'horreur et l'absence en partage.

 

(Marie-Claire Blais)

Tant de belles choses

 

Même s'il me faut lâcher ta main
Sans pouvoir te dire "à demain"
Rien ne défera jamais nos liens.
Même s'il me faut aller plus loin
Couper les ponts, changer de train,
L'amour est plus fort que le chagrin.
L'amour qui fait battre nos cœurs
Va sublimer cette douleur,
Transformer le plomb en or !
Tu as tant de belles choses à vivre encore.
Tu verras au bout du tunnel
Se dessiner un arc-en-ciel
Et refleurir les lilas.
Tu as tant de belles choses devant toi.
Même si je veille d'une autre rive,
Quoi que tu fasses, quoi qu'il t'arrive,
Je serai avec toi comme autrefois.
Même si tu pars à la dérive,
L'état de grâce, les forces vives
Reviendront plus vite que tu ne crois.
Dans l'espace qui lie le ciel et la terre
Se cache le plus grand des mystères
Comme la brume voilant l'aurore.
Il y a tant de belles choses que tu ignores :
La foi qui abat les montagnes,
La source blanche dans ton âme,
Penses-y quand tu t'endors :
L'amour est plus fort que la mort.
Dans le temps qui lie ciel et terre
Se cache le plus beau des mystères.
Penses-y quand tu t'endors :
L'amour est plus fort que la mort.

(Françoise Hardy)

 

 

La nuit n’est jamais complète

 

La nuit n’est jamais complète
Il y a toujours, au bout du chagrin une fenêtre éclairée
Il y a toujours un rêve qui veille Désir à combler, faim à satisfaire un cœur généreux.
Une main tendue, une main ouverte Des yeux attentifs
Une vie – la vie à partager.

(Paul Eluard)

 

Les mots exacts pour le dire

 

Je vous en prie, ne me demandez pas si j'ai réussi à le surmonter,
Je ne le surmonterai jamais.

Je vous en prie, ne me dites pas qu'il est mieux là où il est maintenant,
Il n'est pas ici auprès de moi.

Je vous en prie, ne me dites pas qu'il ne souffre plus,
Je n'ai toujours pas accepté qu'il ait dû souffrir.

Je vous en prie, ne me dites pas que vous savez ce que je ressens,
À moins que vous aussi, vous ayez perdu un enfant.

Je vous en prie, ne me demandez pas de guérir,
Le deuil n'est pas une maladie dont on peut se débarrasser.

Je vous en prie, ne me dites pas
« Au moins vous l'avez eu pendant tel nombre d'années »,
Selon vous, à quel âge votre enfant devrait-il mourir ?

Je vous en prie, ne me dites pas que Dieu n'inflige pas plus que ce que l'homme peut supporter.
Je vous en prie, dites-moi simplement que vous êtes désolés.

Je vous en prie, dites-moi simplement que vous vous souvenez de mon enfant,
si vous vous rappelez de lui.
Je vous en prie, laissez-moi simplement parler de mon enfant.
Je vous en prie, mentionnez le nom de mon enfant.
Je vous en prie, laissez-moi simplement pleurer.

 

(Rita Moran)

L'esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l'amitié le console.

(William Shakespeare)

 

 

Chercher en avant 

 

Ne le cherchez pas en arrière, ni ici, ni là,
ni dans les vestiges matériels qui vous sont naturellement chers.
Il n’est plus là.. Il ne vous attend plus là.
C’est en avant qu’il faut le chercher, dans la construction de votre vie renouvelée…


Soyez lui fidèle et non point dans une sentimentalité rétrospective
avec laquelle il faut avoir le courage de briser..
Sa véritable trace n’est pas dans certaines manifestations de son activité.
Leur disparition même si douloureuse qu’elle puisse vous paraître, doit vous libérer,
non vous déprimer.
Non pas oublier, mais chercher en avant.
Malgré tout ce que vous pouvez sentir ou croire,
reconnaître avec évidence que votre vie doit soit se poursuivre. Je suis persuadé qu’elle commence.
Décidez-vous seulement à ne plus vivre dans le passé,
ce qui ne veut pas dire que vous oubliez celui-ci, mais seulement que votre manière,
la vraie, de lui être fidèle doit consister à construire en avant, c’est à dire à être digne de lui.
Ne vous isolez pas.
Ne vous repliez pas au fond de vous-mêmes.
Mais voyez le plus possible vos amis.
Donnez-vous.
C’est ce don qui vous libérera et vous épanouira.
Je voudrais que vous trouviez nombre de gens et de choses auxquels, noblement, vous vous donnerez.

 

(Pierre Teilhard de Chardin)

 

 

Un pont géant

 

J’avais devant les yeux les ténèbres.
L’abîme qui n’a pas de rivage et qui n’a pas de cime,
était là, morne, immense ; et rien n’y remuait.
Au fond, à travers l’ombre, impénétrable voile, je m’écriais :
« Mon âme, ô mon âme ! il faudrait, pour traverser ce gouffre,
où nul bord n’apparaît, et pour qu’en cette nuit jusqu’à ton Dieu tu marches,
bâtir un pont géant sur des millions d’arches.
Qui le pourra jamais ? Personne ! ô deuil ! effroi ! pleure ! »
Un fantôme blanc se dressa devant moi
et ce fantôme avait la forme d’une larme ;
c’était un front de vierge avec des mains d’enfants :
il ressemblait au lys que la blancheur défend :
ses mains en se joignant faisaient de la lumière.
Il me montra l’abîme où va toute poussière ,
si profond que jamais un écho n’y répond ;
et me dit : « si tu veux je bâtirai le pont ».
Vers ce pâle inconnu je levais ma paupière.
Quel est ton nom ? lui dis-je . Il le dit : « la prière ».

 

(Victor Hugo)
Poème écrit lors du décès de sa fille

Tu as tes occupations et la vie se hâte ;
sur ces entrefaits la mort sera là, à laquelle, bon gré mal gré, il faut bien finir par se livrer.

(Sénèque)
Merci à Greg

 

La mémoire est le miroir où nous regardons les absents.

(Source inconnue)

Je te reconnaîtrai
Nous sommes deux rivières dont les eaux sont mêlées dans l’unique océan.
Même si trop de larmes ont sillonné de rides le creux de tes paupières,
Même si la douleur et tous nos désespoirs ont fait de tes cheveux des filaments de givre,
Je te reconnaîtrai.
Même si le poids des années de chagrin a courbé tes épaules
A force de chercher de tout petits morceaux de joie et de tendresse,
Aux cendres du passé je te reconnaîtrai.
Même si ton regard a usé son éclat, s’est terni pour toujours,
Tant il a contemplé de misère et de haine, et tant d’obscurité,
Même si tout cela, je te reconnaîtrai.
Nous sommes deux rivières dont les eaux sont mêlées dans l’unique océan,
Et rien ne pourra jamais plus nous séparer.
Même au-delà du temps, je te reconnaîtrai…

Texte d'un fils pour sa mère
(merci Adelaïde)

 

 

Commentaires (246)

1. vergain patrick 27/02/2020

le 15 janvier 2020, tu es partie! aujourd'hui nous sommes le jeudi 27 février 2020 et je ne peut toujours pas me faire à ton départ! je sais ti étais malade! un maudis cancer!!!j'ai été obligé de t'emmener voir le docteur Poulet car je voyais bien que ça n'allez pas!!je ne voulais pas que tu souffre! c'est pour ça que je lui ai donné l'autorisation et non sans peine, de te faire la piqure mettrais fin à ta maladie! on me dit que 17 ans pour une chatte c'est beaucoup, mais c'est pas assez pour moi!! tu me manque!! je t"aime, je t"aime

2. Mariza 25/10/2019

Celui qui fut mon plus grand lien m'a quitté un matin d'octobre 2015 après une terrible maladie orpheline,qui le rongeait plus de 6 ans.
Oui certes,mourir était sa délivrance ,et sans doute aussi la notre,enfin le savoir délivré de cette cruelle maladie.
Et pourtant ,quel vide depuis son départ ,ce silence, cette absence ,mon coeur est tombé par-terre ,mon âme est en marmelade,je suis tombée ,vais-je arriver à me relever ? Là-bas dans ce petit cimetière où tu reposes désormais je crie devant ta tombe ,JE T'AIME,moi qui n'a jamais su te le dire tci-bas.

3. herve 08/09/2018

Mon amie , ma princesse ,mon ange

Tu étais pour moi plus que ma meilleure amie, cela faisait un an, oui un an de bonheur à tes côtés.
Lorsque le destin est venu à notre rencontre je me suis dit, qu'elle belle personne , c'est une princesse ! Je me suis alors envolée de mes propes ailes. Pour trouver à coté de toi ce petit bout de rêve unique que l'on ne trouve et l'on ne voit.
On a eu tant de fou rires et d'émotions, pour le meilleur et le pire. On a eu nos propes secrets, plus ou moins compliqués. Tu t'énervas des fois contre moi, mais j'avais compris que c'était parce que je compter beaucoup pour toi autant que tu pouvais compter pour moi.
Peut-être que je ne te le disais pas assez, maintenant je te le dis. Princesse je te remercie d'avoir était là à mes cotés pour me réconforter . Merci d'avoir était là dans les bons comme dans les mauvais moments.
Tu sera mon ange irremplaçable à mes yeux et aujourd'hui mon plus grand voeu, c'est d'avoir était ton meilleure amis, ce n'était que le début d'une trés belle histoire, mais malheuresement déjà terminé.
Tant de minutes qui s'écoule, tant de temps qui passe, je ne cesse de penser à toi, sache ma princesse, mon ange que je n'oublierai jamais, ton sourire qui rayonnait à mon plus grand bonheur, je veut que tu sache à quel point je t'aimais.
Tu étais si importante pour moi, tu était une amie comme jamais je n'en aurai, une amie qui avait changé ma destiné.
Maintenant tu repose là-haut, et moi, je suis ici à me poser tant de questions. Est-ce que d'où tu es tu entend mes mots ? je le sais en moi au fond !
Maintenant, tu te repose pour soigner toutes tes blessure. Toi mon ange parti bien trop vite, la vrai beauté, tu l'avais de l'intérieur comme à l'extérieure. Oui, tu avais un coeur d'or.
Je suis fier, d'avoir étais ton meilleur amis, et d'avoir croisé ton chemin, toi, mon amie, ma princesse, mon ange, ma chouchoute pour toujours.
J'ai en mon coeur, ton image, et je la garderais, présente à tous jamais, repose toi parmis les anges, je t'aime pour l'éternité ...

4. Prescillia 08/08/2018

bonjour je me presente je mappelle prescillia jai16 ans
Voila j'ecrit se commentaire pour relacher un peut tout le poids que jai sur le coeur
car il y a 2 ans tout ma vie a deraper ...
on etait le 21 Juliette 2016
UNE GROSSE DISPUSTE AVAIT ECLATER ENTRE MON PERE ET MOI
il mavais mise a la rue (qulle pere effectivement )
jetait deja mal dans peau je me mutiller ect mon meilleur ami etait au courant et apris la route pour venir me chercher jetait au telephone avec quand il a eux un accident de voiture depuis je peux menpecher de men vouloir quil est eux un accident en vouant maider
cetait mon pillier mon bebe mon frere et mon premier amour .... et a 'heure daujourd'hui jai de pus en plus de mal a dire jetaime car c le dernier mot que je lui est dit ... maxime je sais que taimerai me voir comme sa ... mais sans toi c tellemnt compliquer je sais que tu ne verra jamais se message mais sache que tu me manque enormement .... ta marquer toute mon enfance et border toute mes reve ta etait mon coequiper de le connerie et meme ci aujourd'hui tu nest plus sache que je continue de taimer et continuerai de taimer tout ma vie

5. Francisco AKILIMALI 24/02/2018

il y a un jour où le père de mon très cher ami Honoré nous a quitté, d'une courte malaria d'une nuit, et maintenant il n'est plus dans cette terre, après avoir tout fait comme il pouvait le faire à sa famille. je te pleures o papa Franck FAGULA pour ce que t'as été pour la famille qui reste maintenant orpheline. que Dieu dans toute sa puissance te reçoive dans son royaume céleste. tout est grâce. pour nous africain, les mort ne sont pas mort, ils nous préparent une place dans l'au-delà!!!

6. Celiaa 23/11/2017

mon petit papa tu nous a laissé depuis maintenant 4ans, 4 années de souffrance et de malheur. Bordel j’avais 10ans, à 10ans on a besoin de son père, mon papounet si tu savais comme je t’aime et comme tu me manques. Le plus beau des anges, tu ne souffres plus mais nous, moi je souffre tellement, un peu trop. Cette douleur permanente qui ne partira jamais, la plaie restera ouverte. Qui va me remettre sur le bon chemin si je déraille, à qui je vais dire que j’ai eu des bonnes notes, je tiens plus papa, j’y arrive plus. Tous parlent de leur père devant moi, sans vraiment savoir que tu n’est plus permis nous, que tu as rejoins le ciel. Et à chaque fois qu’on me demande où tu es, je souris en disant que tu n’es plus de ce monde alors que je retiens mes larmes qui menacent de couler les unes après les autres. Je t’aime mon roi, mon héros

7. PEUDECOEUR 06/09/2017

mon fils les anges sont venus te chercher le 13 avrll 2016 depuis je ne suis plus la meme tu me manque tellement j ai trop mal bien sur nous nous voyions pas souvent mais on se téléphonais le plus possible et j aimerai que le paradis soit muni d 'un tel pour te dire combien je t 'aime

8. Jean-Pierre (site web) 12/05/2017

Ma fille Chloé, mon petit ange, ma puce, nous a quitté brutalement le 12 Février 2017. Elle n'avait pas 12 ans. Ce départ, si brutal a été un choc. J'ai l'impression d'avoir deux personnalités... une, rationnelle qui a accepté son départ immédiatement, l'autre en revanche accepte mal son départ, et se plait à espérer la croiser au détour d'un chemin. Cette ambivalence et difficile à gérer... Parfois l'une l'emporte sur l'autre... parfois je tiens le cap et parfois je m'effondre. J'ai du mal à gérer cette dualité... Mon épouse est encore plus touchée que moi... Je ne peux imaginer ce qu'une mère ressent... Je veux être fort pour la mémoire de notre puce, notre petite Chloé... mais c'est dur, très dur. Je me dis qu'elle ne voudrait pas nous voir aussi tristes et abattus, alors j'essaie d'aller de l'avant pour notre ainée, ma femme, moi et Chloé.

9. Stéphanie 01/04/2017

Cela fait 3 semaines que ma mère s'en est allée, 2 jours après ses 59 ans. Depuis, je ressens un vide immense.
Nous étions proches, très complices même. Elle était ma mère, ma copine, ma confidente, ma meilleure amie, la femme de ma vie, mon idéal, ...
Tout le monde me dit que je dois être forte, que la douleur sera moins intense avec le temps, que la vie continue, qu'elle a finit de souffrir, qu'elle est mieux maintenant, ... J'entends tout ça mais j'ai mal à en pleurer, à en crever, à en crier mais je n'y arrive pas. Je n'arrive pas a surmonter ce vide, cette douleur, ce manque, ...
Elle me manque terriblement...

10. dvd 27/06/2016

Maman est partie il y deux semaines, 69 ans . Nous avions tant de choses à vivre encore, tant de projets. Le silence qui s'est abattu sur ma vie est assourdissant. On me dit d'être forte, c'est ce que je veux et pourtant, plus rien n'a de sens...

11. ... 13/06/2016

J'oubliais jamais le 31 mars 2016 c'est le jour où tu nous as quitter. Je ne comprend toujours pas pourquoi toi ! Tu aimer tant la vie ! Pourquoi ce jours là tu as pris ton scoot hein dit moi pourquoi ! Tu avait que 17 ans tu allait avoir 18 ans le 13 mai. Tu attendais tellement ce jours là ! Le jour de la majorité. Tu me manque chaque jours de plus en plus. devant les autres je fait la forte mais au fond je pleure. Quand je repense à tout les moments passer avec toi, je me dit que c'est pas possible que j'en passe plus jamais d'autre comme ca ! J'ai peur de l'avenir, j'ai peur d'oublier ses souvenirs. Tu est parti trop vite, beaucoup trop vite ! Mon petit anges parti trop tôt

12. Rose (site web) 03/06/2016

Bonjour à tous,
Je m'appelle Rose, j'ai 17 ans.
Aujourd'hui ça fait 3 ans que j'ai perdu ma grande soeur et je vais au cimetière cette après-midi. Elle n'est plus là depuis le 3 juin 2013 et je me sens seule, c'est dur de perdre sa grande soeur. Je pense que lorsque l'on fait son deuil c'est pour la vie car on ne pourra jamais être vraiment bien comme avant, lorsque la personne que vous avez aimé vous a quitté. On vit avec la douleur qui nous ronge, parfois s'assoupit mais elle reste ouverte. La perte d'un être cher c'est vraiment dur à vivre. Quand je ne suis pas bien je pense que les morts ne sont pas des absents, mais plutôt invisible. Je pense à ma soeur, elle n'est peut-être plus là physiquement mais d'une autre manière, oui. Je pense qu'elle dors, au moins elle ne souffres plus.
Je souhaite à toutes et à tous beaucoup de courage car il en faut, mais surtout de continuer sans eux, encore plus.
Chaque vie est une pommade, il en faudra des milliers pour se réconforter.
:) <3

13. olivier 04/04/2016

Je voudrais vous faire part de mon " vécue " , voila j'ai perdu en 3 ans et demi 7 personnes de ma famille . Cela a débuté par ma mère atteinte d'un cancer que nous avons accompagnée en fin de vie (mon frère , ma femme et moi même ).Ce fut un déchirement de la voir souffrir un peu plus chaque jour .Une chose en particulier me reste c'est lorsqu'elle me demandait un peu plus de morphine pour supporter la douleur qui la rongeait sur un ton et avec un air . J'étais complètement retourné cette femme si courageuse qui m'avait donnée la vie , m'avait serré dans ces bras , consoler , aimer ...... saleté de maladie .
Après de mon coté j'ai perdu mes deux tantes et un oncle , du coté de ma femme son oncle , que j'aimais beaucoup , et sa tante .
Un matin a mon réveil , j'ai découvert sans aucun signe annonciateur de quoi que ce soit , le corps sans vie et froid de ma petite femme .
J'ai vécu dans une sorte de tunnel ou je passais d'un enterrement à un autre jusqu’à celui de ma femme , la j'étais anéanti je vivais dans un brouillard constant ponctué de larmes , de douleur aussi bien psychologique que physique .J'étais en mode survie , le m'occupais de mes enfants des papiers et je retombais au plus bas dès que je me retrouvais seul .
Et puis un jour une amie m'a dit : " si tu étais à la place de ta femme voudrais-tu qu'elle soit heureuse ?"
La réponse fusa : " oui bien sur . "
A partir de ce moment un mécanisme ce mis en place comme un puzzle que l'on assemble .Oui j'ai perdu mes parents , la femme de ma vie , mais l'important c'était ce que j'avais reçu !
Tout cet amour non pas pour que je sombre dans la douleur et le chagrin , mais pour vivre encore sourire, ressentir , voir et même aimer un petit être (ma petite fille ) ce serait pour moi la plus belle façon de leur rendre hommage .
Non ce n'est pas facile , il faut se battre , il y a parfois des retours violents , mais j'ai trouvé une phrase que je me répète dans ces moments-la : souvient d'où tu viens , qui tu es , et où tu vas !
Il ne faut pas tomber dans le piège de la substitution mais vivre pour soi avec eux et non pour eux !
Voila ce que je voulais partager avec vous , je suis encore " convalescent " mais j'ai reçu tellement que je ne peux pas échouer , je n’ai pas le droit de gâcher cet amour dont je suis dépositaire !

14. jean wadson jean (site web) 19/03/2016

La mort n'atteint pas seulement celui qui doit fermer les yeux à jamais mais aussi les autres.
hellasssssssss!

15. Revien Nous (site web) 03/03/2016

Thomas tu nois à quitté le 04/11/2015 .. Pourquoi ? Elle ta percuter, tu avais que 14 ans merde ! Tu as laisser un dernier soupire devant le collège, mais tu as laisser là des gens qui t’aimerons toute leur vie, si pied sous terre ! ♡♡ On t’aime.. Un ange parti trop tôt ..

16. smisma01 19/02/2016

dans 2 jour sa fera 10 ans que mon frère est mort d'un accident de voiture a l'age de 18 ans. moi j'avais que 10 ans j'étais petite mais ce jour la a changer ma vie complètement. il me manque terriblement malgré tout le temps qui passe rien ne change pour autant il est et restera a jamais présent dans mon cœur. que dieu t'acceuille en son vaste paradis. je t'aime grand frere

17. hyraldo engosso 27/01/2016

salut les amis je suis tombé par hasard sur ce site et tout vos messages son tristes mais plein d'espoir

18. Sabiie 14/01/2016

Bonjours, aujourd'hui ça fait exactement 10 jours que j'ai perdus un de mes amis.. Mort d'un accident de voiture le 3 janvier 2016.. Le 8 janvier je suis aller à ses funerailles.. Ça été extremement dur pour moi.. Il n'avait que 19 ans, si jeune encore.. Tout vos messages étaient très triste.. Je detèste la mort..

19. van der graaf damien 26/12/2015

bonjour... j'ai 17 ans et j'ai perdu ma maman il y a 1 mois ... elle me manque tellement et je ne sait plus comment avancer... j'ai besoin d'aide...

20. Érika 23/12/2015

Perdre un être cher c'est la chose la plus horrible qu'on puisse vivre...1er décembre 2015 restera à jamais dans ma mémoire cette journée ou jai perdu l'homme de ma vie si tragiquement dans un accident de voiture...depuis ce jour j'ai du mal a realiser tout ca, je le cherche je voudrais qu'il vienne me voir, je lui parles et je crois qu'il m'entend. Parler leur autant qu'il faudra et rester fort c'est tout ce qu'il souhaiterait qu'on fasse pour eux...A toutes les personnes vivant un deuil, je vous souhaite bon courage

21. lili 09/12/2015

pour emilie...
je crie le prenom de ta fille ...
liliaaaaaaaaaaaaaaa <3

22. Saly 07/12/2015

Courage à vous tous ,franchement la perte d' un être est toujours compliqué a vivre, j' ai perdu ma tante en mars et le 4 Novembre j ' ai perdu le papa d 'un de mes meilleurs amis , c ' est compliqué à vivre , d ' accepter car la mort nous prouve toujours qu 'il est urgent d ' aimer . chaque instant qui passe partageons le avec nos proches la vie est tellement courte que chaque instant doit être comme le dernier.Courage a vous tous

23. ARIANE 17/11/2015

Une étoile de plus dans le ciel il est passé dans la pièce
à côté mon petit frère
Il est parti !!!!moi qui avait tant de choses à lui dire
Il ne sauras sans doute jamais combien, moi , je l 'aimais
Il me manque!!!!

24. Ky. 09/11/2015

C'est dur de lire tout ces textes sur la mort d'un proche. J'ai perdu un ami nommé Gael le 17.10.15 dans un accident de voiture.
Il avait à peine 17 ans.
C'est pas à cet âge là qu'on doit se quitter..
Je l'aimerais pour toujours, jamais je ne l'oublirais

25. passy de polace 01/11/2015

Il est 3 heures du matin je ne trouve pas le sommeil le chagrin me comprime la douleur m'arrache les entrailles ma soeur était tout pour moi celle qui avait le mot juste le bon conseil elle était ma grande soeur elle était mon amie elle s'est éteinte ce matin à5 heures je commence à compter les jours mon coeur est lourd de chagrins je ne me fait pas à l'idée q'uelle est morte je suis loin d'elle 6000 km nous séparent c'est difficile de vivre le deuil loin des siens

26. félicité 14/10/2015

Bonjour, j'ai perdu mon compagnon il y à dix mois ce jour, notre aventure à durée 2 ans, après des années difficiles tous les deux nous avons eu la chance de vivre une belle histoire. Malgrès la maladie nous avons vécu une belle histoire deux années d'un amour intense et de complicité, nous nous sommes battu contre cette foutue maladie qui à eu raison elle m'a volé mon etre aimé, je ne regrette rien. Mon chagrin, ma tristesse pas toujours évident mais je me bat pour ne pas me laisser aller il n'aurait pas voulu, il n'y a pas un jour ou mes pensées sont pour mon petit homme.il faut garder tous les bons moments passées ensemble......

27. Otaku 04/10/2015

Ça fait presque 1 mois que j'ai perdu ma grand-mère je suis âgée de 14ans à cet âge là nous ne sommes pas près à subir ça mais il le faut ma grand-mère avait une religion chrétienne je crois et cette religions ouvre encore ma cicatrice car je dois encore faire 1 messe en son honneur c'est très dur à supporté mais il le faut persévérer sinon vous donnerez de la tristesse à ceux qui vous regarde alors non on n'oublie pas mais on fait avec c'est triste oui c'est sûr mais relevez-vous et dites-vous "tu me regarde depuis la-haut je vais te faire sourire en souriant à mon tour après ta mort " cette phrase m'a relever courage à tous :)

28. GIL 08/08/2015

j'ai perdu ma fille de 23 ans le 14 avril 2014 dans in accident de la route. Elle était maman d'une petite fille de 6 mois Naomie. Pourquoi la vie m'a pris ma grande fille, si elle pouvait voir grandir sa jolie Naomie. Je n'attends plus qu'une seule chose c'est de la rejoindre au paradis. La vie ne vaut plus d'etre vecu, plus d'anniversaire, plus de noel plus de fete des pere.....en fait plus rien quoi..

29. Mélina 07/08/2015

J'ai perdu un ami très cher a mes yeux dans un accident de voiture, sa fait 1 mois aujourd'hui, Il devait avoir a peine 14 ans 2 Août. Il me manque tellement, Il avait toujours le sourire, nous racontait des blagues nuls mais dis par lui elle étaient tellement drôle.Quand je repensent a nos après midi passées ensembles avec des autres amis aussi, sa sa me fait mal. je n'arrive pas a faire son deuil même si devant les autres je fait semblant de l'avoir fait. Quand je vais devant sa tombe, je ne peux pas m'empêcher de pleurer jusqu'a ne plus avoir de larmes... Courage a tous

30. Mélanie 29/07/2015

J'ai perdue mon frère le 16avril 2015 la veille de ses 19 ans , ses vraiment dur sans lui chaque jour c'est dur de se dit qu'il nous regarde et nous surveille de la haut. J'arrive de moin en moin a me battre, je vais de moin en moin bien je fais des cauchemars a répétition c horrible. Il me manque tellement c'est dur de se dire qu'on ne le verra plus tout les jours. Je n'arrive pas a faire mon deuil j'ai 16 ans il devait m'apprendre encore plein de chose de la vie mais la vie en n'a décider autrement....
Je t'aime mon frère

31. Lona 11/07/2015

Salut moi c'est Lona je suis orpheline de père et mère... j'ai perdu mon père a 5ans mort par 7bal dans la poîtrine ma mère assassiné à 8ans et mon frère assassiné à 15ans... Actu j'ai 17 et j'aurais 18ans demain le 12/07/15 je suis un feuilleton sur telenovelas et j'aime une actrice qui est mon idole j'ai fais des recherches pour en savoir plus sur elle mais elle est morte 3mois plus tot d'un cancer de seins elle n'a donc pas pu avoir d'enfants et quand elle en a adopté une elle meure à 1ans et demi de la petite luciana.... L'actrice s'appelle seydi lorena rojas gonzalez... Je ne sais pas pourquoi mais sa mort es un fardeaux encore plus lourd que celui de ma famille alors que je ne la connais pas enfin je ne l'ai jamais vu pour de vrai mais je pleur tout le temps que je vois ces jolies photos j'ai l'impression qu'elle m'obsède et je ne comprends toujours pas pourquoi...... Aidez moi

32. laplustriste (site web) 09/06/2015

Voilà maintenant 1ans que je ne vis plus chez ma mère problème avec mon père qui a engendré l'alcoolisme et ma mère c'est mis à boire a cause du suicide de mon oncle et cela me reste en travers de le gorge je ne vois plus mes petits cousin et cousines et pourtant je c'est qu'ils sont malheureux moi aussi d'ailleurs aidé moi s'il vous plait je fait des CAUCHEMARDS ou mon oncle est en fauteils roulants moi vois et ne me calcule méme pas

33. Martine 26/05/2015

J'ai perdu mon amant, le grand amour de ma vie, le 6 mai dernier et je ne sais pas comment faire pour passer cette épreuve. C'était un secret, depuis 24 ans que je l'aime et là tout s'est écroulé.....
Je n'y arrive pas, je ne pense qu'à lui, il me manque tellement. Ce n'est pas ma 1ere perte, il y en a eu plusieurs: mon père, grand-mère, amies mais celui-ci est de loin le plus difficile à surmonter

34. Magali 10/05/2015

Bonjour,
J'ai perdu mon cousin il y a actuellement 11 ans, je n'avais que 5 ans. Il est décédé dans un accident de voiture en allant mettre de l'essence dans sa petite golfe noire, quand un 4*4 la percuté. C'était et cela restera tout pour moi. Je pense à lui tous les jours.
Souvent je pense à aller le rejoindre, mais je me dis qu'il veut que je vive et que je sois heureuse alors je ne fais rien.
Parfois j'ai l'impression qu'il est là tout proche que je peux le sentir, sentir son souffle sur ma peau. Non je ne suis pas folle.
Personne ne sait ce que je ressens tout simplement car personne ne peut comprendre.
2/09/2003 <3

35. Dorothée 25/04/2015

Bonjour tout le monde moi j'ai perdu mon Frére dans un accident de la route le 10 août 2013 bientôt 2 ans il me manque terriblement il avait que 26 ans, je pleure presque toute les semaine toute ma famille et moi on reste fort surtout mes parent, voilà j'espère qui est fière de moi de la haut. Je t'aime Mon Frère <3

36. lune 09/04/2015

j´ai perdu le pere de ma meilleur amie aujourd´hui,il etait pour moi un pere,un ami et voila il est parti aujourd´hui ca me faire beaucoups mal et en plus je suis pas dans ma ville natal.je me sens perdu

37. Blandine 05/04/2015

Aujourd'hui sa fait 2ans que. J'ai perdu mais deux grands parents il ne. Manque tellement je. Suis mal dans ma. Peaux se putain de malad nous pleure. Je. Vais mamal je. Ne c'est pas comment avoir le sourire

38. Mathilde 04/03/2015

6 mois que mon papounet est parti... La douleur, la tristesse et la haine sont toujours aussi présents. Un manque énorme aussi et surtout essayé de se reconstruire sans eux c'est bien plus dure. Alors j'essaye quand même de me battre encore et toujours mais sans vous mamy et papa c'est pas facile. Courage et grosse pensée à eux là haut

39. CELESTE 26/02/2015

Bonsoir,
jai perdue maman cela va faire bientot un an le 13 mars 2014 je n'arrive pas a l'oublier son départ a été si soudain je n'arrive pas a me dire qu'elle n'est plus la je revois toujours tous les instants ou l'on m'a appris son décès le voyage 3h de route pour arriver a la maison ensuite 5 jours de veille a ses cotés jusqu'au moment ou ils l'ont mis dans le cercueil jai été présentejusqu'à la fin mais il me semble que je n'étais pas la moi qui ne supportait pas l'idée de la mort il me semble que mon esprit n'étais plus là je me demande encore pourquoi ? pourquoi est elle partie pourquoi je n'arrive pas a me faire a l'idée qu'elle n'est plus là voila désolée d'avoir été aussi longue mais je me pose encore des questions . courage

40. nenette 16/02/2015

bonjours, voila j'ai perdu mon parrain a l'age de 4 ans, je m'en remet toujours pas, il a décidé de partir, avec une corde, de tout lâché, parfois je me dit que tout lâché m'aiderais, mais j'ai promis que j'abandonnerais pas pour lui, que je regarderais les étoile, pour voir son visage, j'ai du mal a vivre sans sa présence, même au jours d'aujourd’hui, j'essaye de retenir, mes larme (11 ans que je les retient, mais c'est dure, j'y arrive quand même) j'aimerais explosé, j'aimerais mais personne me comprendrais, donc je les retient, j'avance jamais, je reste au même endroit, sans jamais y en sortir, peut être qu'un jour j'y arriverais

je voudrais dire au personne qui on perdu, un parent, un enfant, un proche, quelqu'un qui aimé plus que tout, je vous souhaite le courage, relevé la tête et vivais au jour le jour pour cette personne, je sais se n'est pas facile, mais montrais a cette personne qui vous regarde peut-être de la haut, que vous vivais et qu'il peut-être fière de vous, on ne meurent jamais!! courage a tout le monde, je suis de tout cœur avec vous, j'ai que 14 ans et je comprend la douleurs que sa fait de perdre un être, donc ne baissé jamais les bras!!

41. Anne 15/02/2015

ma petite fille de 12 ans est parti , elle nous manque a tous je pleure depuis 1 mois je pense que pour chaque personne le deuil est différent , je la vois partout , je pense qu' elle est chez les anges !!
je comprends les souffrances de toutes ces personnes !!

42. xLaura 10/02/2015

Bonjour, j'ai perdu mon meilleur ami, mon copain, il y a maintenant 7 jours ... Il avait seulement 20 ans et il a décidé de lui même de nous quitter ... Il s'est suicidé et personne n'en connait réellement la raison .. Il ne nous a rien laissé ... C'est terrible! Profitez de chaque instant avec ceux que vous aimez, n'ayez pas honte et osez leur dire ce que vous pensez ... Car il est vite trop tard :'(

43. Annabelle 30/01/2015

Voilà... J'ai 14 ans et j'ai perdu ma grande soeur de 26 ans, et je n'arrive plus a me dire qu'elle ne reviendra pas... je veux quelle revienne. Aujourd'hui c'étais son anniversaire 30.01.1989.... Je veux qu'elle revienne a me prendre dans ses bras comme elle la fait ... Elle est partie dans un accident de voiture, a cause de moi elle allais me chercher au college, pourquoi moi je suis là et pas elle ??? POURQUOI ??????!!!!!!!!!!!!!!!!

44. Youcef Sen (site web) 12/12/2014

Cette nuit ,aucune étoile ne luit ,pas une lueur ni un éclat ici qui étreint mon coeur sans bruit ,je dois m'assoupir et fermer les yeux sans aucun plaisir , sans reves et sans désirs car c'est une nouvelle nuit où je ne vois plus mon avenir ,chaque jour qui vient m'apporte une nouvelle blessure .
J'ai beau réfléchir et j'ai beaucoup chercher le bien etre ,tout au fond de mon etre ,je me suis souvent demander pourquoi je me sens déprimé ,et la j'ai compris que c'était ma destinée ,mon reve c'était de devenir moi-meme et de trouvé quelqu'un qui m'aime ,de réussir a vivre ,de sourire et de rire .Hélas ! Aujourd'hui je veux partir ,seul dans la nuit ,sans aucun bruit et le coeur plein d'ennui ,ne pas prévenir pour ne plus revenir ......

45. anieska 28/11/2014

Ce soir, pas le moral... je suis tombé sur ce site par hasard... et tout vos messages sont si tristes mais pleins d' espoir aussi... pour ma part, j' ai perdu ma mère, ma grande soeur, lorsque j' avais 2ans. et mon père ne me parle plus depuis plus de 10ans maintenant. Aujourd'hui je suis âgée de 25 ans et je suis au plus bas, au plus mal, je n' ai plus la force de me battre. Je me sens sens su seule, si mal, si perdue... Je n' ai pas de famille, pas d' enfants, je suis toute seule et voilà je n' ai plus envie de rien si ce n' est de rejoindre les miens dans les étoiles.. Courage à vous tous dans cette période difficile... (désolé pour ce long message, j' avais besoin de verser mes larmes )

46. maryline 25/11/2014

Bonjour à tous, j'ai perdu mon fils de 21 ans dans un accident de la route, en 2009. Il partait en Espagne en vacances avec sa petite amie. Je le revoie tous les jours, quittant la maison, souriant et content de ce voyage... C'est l'image que je veux garder de lui. Le parcours est très dur, ne désespérez pas, on s'en sort malgré tout. C'est long et douloureux, vous ne serez plus jamais les mêmes. Vous verrez les choses différemment, mais vous n'oublierez jamais ceux qui vous ont quitté. Moi, j'ai décidé de venir en aide aux personnes endeuillées. J'en fait mon métier. Je suis devenue célébrante professionnelle. Je vais aider les familles à concevoir des cérémonies civiles dignes et en accord avec leurs convictions. Cette première étape est tellement importante pour commencer son travail de deuil, comme on dit...
Ne perdez pas espoir, appréciez la vie au jour le jour, ceux que nous avons perdus auraient tellement voulu continuer à la vivre.
Je vais devenir grand'mère pour la première, quelle joie !!!
Amitiés à tous - Maryline

47. charlotte 11/11/2014

j'ai perdu mon grand père il y'a bientôt 5 mois... et je n'arrive pas à allez de l'avant je fais semblant devant ma famille qui me dit de me ressaisir mais je n'y arrive pas quand je suis devant sa tombe je ne peux m'imaginer qu'il puisse y être tu étais comme mon père pas de différence tu as tout fait pour moi. La veille de ta mort j'étais avec toi tu étais si content à l'idée de fêter mes 20 ans et tes 90 ans mais tu es parti avant tu mas dis cette dernière phrase "à tu l'aimes ton papy" le trou noir je ne sais pas la réponse si je lui ai dis mes sentiments... je ne t'oublierais jamais de la vie je t'aime je ne peux pas concevoir ma vie sans toi tu ne connaîtras rien de ma vie de mes futurs enfants tu ne seras pas présent à mon mariage toi qui me le disais... JE TAIME A LA VIE A LA MORT. Rien ne sépare le lien qui uni deux personnes qui s'aiment fort un amour éternel....

48. luciolr 11/11/2014

Bonjour. J'ai perdu mon oncle il y a deux mois, d'un accident de voiture sur l'autoroute. Beaucoup ont déjà fait leur deuil et me soutiennent en me disant que d'ici quelques temps ça ira. Mais en deux mois, il n'y a pas un jour où je ne pense pas à lui sans pleurer. Le temps n'efface rien, c'est pas vrai. Au contraire, quand tu avances sans une personne tu te remémorés 100x plus de souvenirs. Je me dis sans cesse que c'est un cauchemar et que je vais finir par me réveiller mais non, ça ne l'est pas. En tout cas, il n'y a pas un jour où je souhaite que mon oncle vienne toquer à la porte et qu'il me dise que c'était une camera cachée. Ou bien une mauvaise blague. Il n'y a pas un jour où je souhaite le resserrer dans mes bras. Le vide sera-t-il comblé un jour ? À l'heure d'aujourd'hui, je me demande si dans 10ans j'aurai fait mon deuil. Je ne pense pas, mais je l'espère sincèrement. Il faut se battre dans la vie, quoi qu'il arrive. Il faut se battre, même quand le combat semble trop grand. Il faut aller au bout des choses, même si cela prend 30ans pour le faire. C'est ce que mon oncle m'a toujours répété. Courage à vous tous. Tonton je t'aime. Ta luciole qui aurait aimé fêter ses 16ans avec toi.

49. juetju 30/10/2014

bonjour j'ai perdu mon papa ce 16 juin 2014 même si j'ai 20 ans j'ai terriblement mal et le pire c'est pour mes petites sœur de 13 et 14 ans
je n'étais qu'une seul fois au cimetière .... ne me juger pas mais je n'y arrive pas j'ai terriblement mal de ne pu le voir il me manques horriblement

50. Charles 13/09/2014

Bonjour a tous,
J'ai perdu mon père en mai dernier, j'ai 15 ans actuellement.
J'ai perdu mon père pendant qu'il était en vacances avec ma mère...
Je n'ai pas pu lui dire au revoir, ça m'attriste tous les jours un peu plus,
Si j'ai un message a dire a tous les gens qui ont encore tous leurs proches auprès c'est de profiter de chaque secondes, chaque minutes, chaque heures que vous passeraient avec eux.
Mon père me disait toujours :" keep going, keep going! " aujourd'hui, pour me donner la force d'affronter chaque journée je me répète cette phrase dans ma tête en pensant a lui.
"N'oublie jamais que la vie n'est qu'un racket organise"
"Personne n'est puceau car la vie nous baise tous"

51. jetaimepapi 24/08/2014

émilie,
si tu vois ce message, je crie pour toi le nom de ta petite fille qui bien qu'elle soit partie ne quittera jamais ton coeur. LILIA !!!!!!!!!!!!!
Mes plus douces pensées,
R.

52. le paille en queue 24/08/2014

Mon ami, mon amant, mon âme soeur m'a quitté le 9 août 2014 à l'âge de 33 ans d'un accident de plongée. Il n'y a pas de mot pour définir ce que je ressens. La douleur est tellement poignante. Votre vie bascule en une fraction de seconde de la lumière à l'obscurité. Vos projets de vie et toutes vos habitudes aussi anodines soient elles deviennent des souvenirs. Vous pleurez de ne pas lui avoir assez dit que vous l'aimiez ou qu'il était si important dans votre vie. Vous hurlez qu'on vous le rende encore un peu car vous n'êtes pas prête à affronter cela. Profitez de chaque instant comme si vous viviez le dernier...

53. brun 15/08/2014

bjr moi mon pere est partie en 1986 aujourd hui jen pleure encore ..........courage

54. capart 04/08/2014

bojour,j'ai perdu mon fils par un accident de la route 2 ans déjà.c trop ,je suis tombé sur le site par hasard et a lire tout c messages m'on trop aimu j'en peu plus je pars le rejoindre.adieu se monde
la ou il es peut etre que je le verrais a mes cotés

55. nancy 26/07/2014

j'ai perdu mon pere voila maintenant 2 ans et la douleur est toujours aussi forte que la premiere journee je ne reusis pas a accepter se malheur le plus penible dans tout ca c de voir que bien des gens prenne les memoires des gens pour faire du mal a ceux qui reste ,ont dirais qu,uil ne realise pas que c nous que la douleur est la plus penible et non la personne disparue mais pourtant il sacharne a faire le mal autour d'eux a nous décevoir jespere un jour de retrouver la paix merci

56. Lui. 22/07/2014

commen oublié tout ces petits moments que j'ai passé avec lui,une personne qui n'avais pourtant rien avoir ave moi,le papa d'une amie,a qui je me suis accroché en peu de temps,il étais pour moi vitales de le voir. chaque moi ces de plus en plus dur.. il me telephonais tôt au matin pour me dire qu'il venait me chercher histoire de faire plaisir aa copine,les journées les vacances,comment peut on oublié de ci beau souvenir, maintenant 2ans et 4mois que tu nous a quitté,que je regrette de ne pas t'avoir fait un bisous avant que tu parte :,(! tu me manque terriblement fort.. J'avance mais sans la force.. je l'aimais tellement,une partie de ma vie envolé a jamais.. je ne te dit pas au revoir,mais a bientôt <3

57. EspItalia 09/07/2014

J'ai perdu mon père quand j'avais 3 ans, au jours d'aujourd'hui j'en ai 17, je ne comprend absolument pas les personnes qui disent qu'au file du temps on oublie. Cette absence me tue chaque jours, je n'est toujours pas fais mon deuil après 14 ans, cela dépends des personnes pour savoir le temps qu'il faudra. Je n'est pas eu le temps de connaitre mon père et j'envie les personnes qui ont pu. Mais je tiens quand même a dire, qu'il ne faut pas ce laisser allez, toujours persécuté. Bon courage a tous.

58. Cha' 05/07/2014

Je pense que la douleur ne disparait jamais mais qu'on apprend a vivre avec... Ça va faire pas mal de temps que j'ai perdu mon frère jumeau... I still love you Allen <3

59. selena 18/06/2014

Bonjour, qqn de mon entourage professionnel est malade et va quitter la vie. On est tous orphelins. Les gens sont si précieux. J'ai envie d'être plus consciente de la chance qui m'est donnée chaque jour... vous avec moi, moi avec vous, moi avec toi. Et quand ça dérape, prendre de la hauteur. Etre humain est bien compliqué. On est si conscient et si limité à la fois. Bon courage à tous. Donnons nous la main, solidaires. apaisement et douceur...

60. SISSI 17/06/2014

Bonjour à tous
J'ai une pensée pour vous tous qui avait perdu un être cher, c'est difficile d'accepter mais la vie est belle même si on ne la voit pas encore comme elle est... J'ai bcp souffert mais qui ne souffre pas n'éprouve pas la joie et le bonheur alors séchez vos larmes et essayez de profiter des instants de bonheur qui passent avec les vivants...

61. Clara (site web) 08/05/2014

Voici 9 mois que tu es parti. 9 mois que je suis rentrée pour te retrouver sur ton lit de mort. 9 mois de chagrin, de douleur. C'est vrai qu'on ne se voyait pas beaucoup, mais tes "Encore en vacances ?" me manquent. A 13 ans, on ne s'y attend pas, c'est trop brutal, surtout quand on est inconscient. Je n'ai pas eu le temps de me préparer. J'aurais dû demander ce que tu avais, comment tu allais. J'aurais dû venir te voir. J'aurai aimé te voir une dernière fois. Je ne pensais pas que ça finirait comme ça... Il faudra du temps, 1 an, 5, 10, peut-être que le chagrin partira, et qu'un jour, je n'aurai plus cette boule dans la gorge. Mais il faudra tu temps... Même si la mort n'arrête pas l'amour, ce ne sera jamais pareil, ce n'est plus pareil. Si tu m'entends, je voudrais te dire ces derniers mots : Je t'aime, parrain

62. mary 03/05/2014

j'ai perdu mon frére il y a 2semaines un cancer et une tumeur au cerveau il me manquet tellement:jr t'aime mon frère

63. Lesmotsquiaident 29/04/2014

Bonjour,
Merci pour ces belles citations inspirantes, j'ai moi même fait une petite sélection tirée du forum deuil http://forumdeuil.comemo.org/ j'espère que celles-ci pourront aussi vous aider : http://deuil.comemo.org/poemes-citations-texte-deuil-mort
Encore merci pour ce beau travail si aidant dans les moments difficiles.

64. Minie k-Lun 28/04/2014

J'ai perdu mon père il y a bientôt 8 mois. J'ai 23 ans j'ai beaucoup de mal a faire mon deuil et à accepter sa disparition. Je souffre en silence pour pas que mon homme et mon fils voient ma tristesse mais la peine que j'ai est immense c'est une énorme plaie qui ne se refermera jamais comment accepter ça je n'y arriverai jamais :'( je m'attend toujours à le voir dans la maison familiale mais ça n'est jamais le cas je souffre beaucoup de son absence :'( il me manque tellement

65. Marie 28/04/2014

Mon père est mort il y a maintenant 1 an, 2 semaines et 3 jours je suis très triste même si je n'avais pas une vraie relation père-fille avec lui :'( je l'aimais tellement ....

66. hamelin 22/04/2014

Le 23 février 2014 j'ai perdu un 1er frère d'un accident en Centre Afrique alors qu'il était militaire... Il me manquait déjà trop et le destin m'à enlevé un 2ème frère le 11 avril 2014 d'un arrêt cardio respiratoire...C'est tellement dur...Mes 2 frères me manquent tellement.

67. Cassandra 15/04/2014

J'ai perdu mon père il y a bientôt 9 ans le 24 avril 2006, aujourd'hui j'ai vraiment très mal de son départ c'était parti avec ma maman quand a 7h47 on nous appel pour nous dire que mon père et décédé d'un sucide. Ils ses pendu pour cause je ne sais guerre. Avant de partir ils nous a laisser a c'est 6 enfants une l'être que moi même je n'est jamais pu ouvrir. J'ai tellement peur de ce qu'il y a écrit. N'était une petite fille qui venais de fêter ses 9 ans sa me fait mla très mal je me tord de douleur. Je sais qu'il ne reviendra pas mais pour moi il est toujours présent

68. josiane 14/04/2014

laure ma grande soeur est decedee le 08 fevrier 2014 de suite d'une hemorragie cerebrale. elle a ete dans le coma pendant 3 jours une mort subite, je pense a elle chaque jour a son rire, sa gentillesse, on s aimaient tellement, elle me manque enormement, elle m a enseigne la crainte de Dieu, a esperer malgre les dures epreuves de la vie, a aider son prochain, a sourire malgre les obstacles aujourd'hui elle n''est plus la. tout s'ecroule, je me sens perdue. On se reconfortait mutuellement. je l'aime tellement. Ce qui me.reconforte c'est la princesse keren qu elle nous a laisse en souvenir d'elle une gamine exceptionnelle, notre rayon de soleil a la famille. Tu me manques laure, tu nous manques et nous t'aimerons jusqu'a la fin de notre vie. <3

69. duccord 30/03/2014

Jai perdu mon papy il a un mois et depuis jarrete pas de faire des crise dasme a force de pleurer... jen peux plus je me dis que si sa continu je vais devoir aller le rejoindre !! [b][/b]

70. anais 29/03/2014

j'ai perdu mon frère il a 14 ans et moi 11ans dans un accident de scooter il a 3 moi c'est horible il me manque tellement

71. Joly Emilie 13/03/2014

Alors voilà, j'ai 16 ans, bientôt 17, cette année. Et depuis que je suis née, je me livre à une bataille aussi terrifiante que possible, ma vie se livre à une bataille, je suis placée dans une famille d'accueil depuis mon plus jeune âge, en faite, depuis ma naissance pratiquement, je n'ai jamais vécu avec mes deux parents, un jour j'ai vu deux personnes, qui m'étaient plutôt inconnu jusqu'à cette âge, c'était eux.. Des "parents" (divorcés) si je pouvais me permettre de dire ça. Parce que à vrai dire j'étais totalement persu, et petite. Enfin bref, j'essayais de.passer le.peu de temps qui m'étais consacrée avec eux.. C'était un temps précieux pour moi, on va dire.. Un jour je n'ai plus revu cet homme, sans savoir de suite pourquoi, plus aucunes nouvelles rien, choque terrible. J'ai reçu par la suite des lettres de lui, où il refusait de me dire où il était. Et cette femme, qui me parlait de lui d'une façon atroce, comme si c'était un monstre, j'ai compris qu'il y avait quelque chose. Et oui, il était en prison, accusé à tord par cette femme perdue. Six ans plus tard, je rentrais en 6 ème et je l'ai revu, il était sortit, enfin. Je voulais passer le plus de temps avec lui, mieux le connaître, pendant trois ans on se voyait une fois par mois dans cet endroit assez stressant. Puis pendant un an on ne se voyait plus, il avait quelques petits soucis de santé pas bien important comme il me disait. je le croyais. Puis je l'ai revu, j'étais heureuse, mais je voyais bien que ce n'était plus pareil. Et n'a pas durée longtemps, peu de temps après, il est repartit à l'hôpital et là, je ne l'ai plus revu pendant deux ans, il me disait qu'il faisait des examens pour trouver ce qu'il avait et qu'il serait guérir, je le croyais. Mais son hatitude c'est dégradée de plus en plus, on s'appelait tous les mercredis et les samedis, mais à un moment, on se disputait sans arrêt, il me criait dessus er il m'arrivais de lui raccrocher au nez (chose que je regrette maintenant), mais je ne savais pas ce qu'il avait, il ne me disait rien. Et jour, j'ai sus que j'allais le revoir, il devait venir me chercher. Mais il n'est jamais venu. Je lui en ai beaucoup voulu, un peu plus tard, un éducatrixe m'a emmenée le voir, à l'hôpital, loin de "chez moi", puisqu'il habitait loin, arrivée là-bas, j'ai vu un père anéanti à l'idée de devoir me dire ce qu'il devait me dire. Il m'a dit qu'il était malade, très malade. J'ai de suite compris, je l'avais quittée en pleine forme pour le retrouver malade, mourrant, mon éductrice m'a demandée de lui dire adieu, et on est partit, j'ai hurlée, criée, pleurée, je me suis éffondrée, c'était comme ça là d'un coup. Tous les jours j'appelais pour prendre de ses nouvelles et lui parler. Une semaine après ma visite, je n'arrivais plus à le joindre. Alors je demandais aux médecins. Ils me disaient qu'il allait beaucoup mieux, mais qu'il dormait beaucoup avec la fatigue et tout. J'étais un peu rassurée, je me disais que je pouvais peut être reculer un peu l'idée qu'il ne s'envole. Et tous les hours j'appelais, une semaine après j'étais en cours quand ils sont venus m'annoncer qu'il était partit, que tout était fini.. j'ai hurlée encore et encore j'avais écartée cette possibilité depuis que les médecins disaient qu'il allait mieux.. J'ai découvert ensuite que non il n'allait pas mieux depuis une semain mais qu'il était dans le coma, s'il ne me parlait pas ce n'était pas parce qu'il dormait à cause de la fatigue mais parce qu'il était de le coma, entrain de mourrir. Il est mort depuis maintenant 11 mois aujourd'hui, et c'est de pire en pire. Mes ami(e)s me disent "avec le la douleur passera", mis plus le tenps.passe et la douleur s'aggrandit. Je n'arrive plus à me souvenir de son image, de sa façon de faire et d'être.. J'ai l'impression qu'il s'efface de ma mémoire petit à petit et c'est horrible. Je ne pourrais pas dire qu'il me manque puisqu'il m'a toujours manqué, mais il me manque horriblement. Ce n'est pas comme si je rentrais tous les soirs et que je remarquerais qu'il n'était plus là, j'ai l'impression qu'il est chez lui, qu'il va bien, qu'il va m'appeler ou venir me voir. Il n'y a pas une journée ou je n'appelle pas son portable et que j'entend "ce numéro n'est plus attribué", je continue à lui envoyer des lettres et elles me sont réexpédiées. Je lui envois des message sur son portable et personne nedire me répond. C'est horrible de me dire que j'ai perdu mon papa alors que je n'ai pas vécu avec lui.que je n'aibrien pus faire avec, que je n'ai que très peu de bons souvenirs. Qu'il est partit comme un inconnu dans ma vie, parce que je ne connaissais rien de lui et lui rien de moi (il refusait de parler de lui). Ça le détruisait que l'on ne puisse faire que peu de chose. Je lui avait promis que l'on rattraperait le tenps plus tard parce qu'il pleurait quand je le voyais, à chaque fois, il pleurait toutes les larmes de son corps, parce que j'étais sa fille et lui mon papa et on aurait pas dit. on avait peu de complicité, comme un père et sa fille devrait avoir. pas nous.. Je lui ai fais une promesse que je ne pourrais jamais tenir. C'est horrible de ne pas pouvoir aller sur sa tombe lorsque l'on en ressens l'envie et le besoin d'y aller. A cause de cette distance. Je m'en veux de mon comportemznt avant qu'il meurt, au téléphone. Je ne savais pas.. Il le savait depuis longtemps qu'il était malade pour me le dire que deux semaines avant, je ne m'y étais pas préparée. Les médecins m'avaient mentis, mais pourquoi ?
il a refusé d'essayer de se soigner parce que toute sa vie il s'est battu contre elle, contre tout le mal qu'elle lui a fait endurrer. Il ne voulait plus se battre.. Mais s'il c'était battu il aurait prolongé sa durée de vie, j'aurais pus tenir ma promesse, j'aurais pus le prendre dans mes bras encore mille fois et lui dire je t'aime encore des milliards de fois. Mais c'est trop tard, il est partit, à jamais. Il a tout l 'éternité pour se reposer maintenant.. Mais il me manque affreusement et jamais je ne m'en remettrais, je le sais..
Je donnerais tout pour le retrouver..
Tout l'or du monde ne compensera pas son absence, et ne le fera encore moins revenir..
Tu me manque petite étoile et je t'aimerai à jamais.
Petite étoile rien qu'à moi, je t'aime au delà de toute la galaxy, au delà, de l'univers et au delà de tout ce qui peut éxister.. je t'aime.. <3

Voilà ..

72. vanessa 05/03/2014

J'ai perdu ma grand-maman il y a 2 1/2 semaines et j'ai si mal que j'ai peine a faire mes semaines. Je survie... elle était si importante pour moi. Je me demande bien comment je vais arriver a combler le vide qu'elle a laissé. ..

73. Tifanie 27/02/2014

Moi j'ai perdu ma tante en fin novembre 2012 et un cousin début novembre 2013. Je n'arrive pas a m'en remette. C'est dure de vivre avec, si seulement la mort n'existait pas .. On serai tous heureux ..

74. Picarte 24/02/2014

J´ai perdu mon pere il y´a environ 2 mois et je ne sais comment faire mon deuil. Tout reste bloquee en moi.

75. émilie 21/02/2014

Mon bébé Lilia était si malade...elle aurait bientôt 2 ans, personne ne la remplace, rien de l'efface. Je survie. Personne n'en parle alors que je voudrais juste qu'on crie son nom L I L I A.

76. Princess 19/02/2014

J'ai perdu ma maman il y a de ça exactemement 1 mois et 15jours. je ne pense pas me souvenir si un jour depuis il m'est arrivée de ne pas verser une larme en pensant à tout ce que nous aurions pu encore vivre. Aux étapes majeures de ma vie pour lesquelles elle sera malheureusement absente. au fait que je ne pourrais plus jamais appelé qui que ce soit maman. que ces calins si attendrissant réconfortant que j'avais jusqu'à mes 23 ans je ne les connaitrais plus. je ne trouverais plus personne comme elle pour me donner la force d'affronter mon quotidien, ma maladie, mes doutes et les inquiétudes des spécialistes par rapport à ma vie future. Maman tu n'es pas parfaite mais on a perdu une grande dame, tu m'as malgré tes origines enseignée l'humilité et la valeur de la vie et rien ne pourra jamais te remplacer je m'en rends compte désormais. Permets-moi de te dire que je t'aime.

77. Melkior Kavoukdjian 11/02/2014

J'ai perdu mon cousin en septembre 2011 il avait 22 ans. Il est décédé dans les bras de son père, à son domicile, on ne sait pas vraiment les raisons ..peut-être une crise d'asthme (désolé pr l'orthographe)

78. lucie 10/02/2014

J'ai perdue un proche de ma famille.. Elle avait le cancer depuis5 ans, elle c'est éteinte il y a 2 mois, parfois je me dis que c'est mieux pour elle car sa ne la fais plus souffrir mais sans faire mon égoïste j'aurai aimer quelle reste mais en guérissant.. Vous savez c'est horrible je n'ai que 13 ans et j'ai déjà connue 3 feuilles en l'espace de 7 ans.. Je suis encore jeune pour gâcher mon adolescence qui commence avec tout sa.. Mais souffrir est la seule chose que je ressens depuis 7 ans.. J'ai beaucoup manquer de mon enfance et je vais manquer mon adolescence si je continue.. Ce n'est vraiment pas facile du tout, je souffre terriblement. Je veux en parler, je veux hurler au monde entier tout mon chagrin, je veux que chaque personne que je rencontre ressente ce que je ressens et la et seulement la ils pourront dire qu'ils me comprennent et ressentent la même chose.. Je voudrait dire a ceux de ma famille courage. Courage pour mon parrain, ces enfants ect.. qui a perdue sa femme d'un cancer comme je vous l'ai dis, courage a ma mère, a min grand-père et ma grand-mère avec sa femme et ses enfants courage pour la mort de mon tonton.. Et enfin courage a tout le monde de la famille pour le père de mon père avec qui j'avais de bon lien. Je voudrais aussi mettre en paix un frère a mon père décéder a l'âge de 20 ans environ, professeurs, il devait aller enseigner en Inde mais il c'est fait prendre la bas et plus de nouvelle porter disparue, on est aller la bas pour le rechercher et quelques année plus tard avec la recherche on a retrouver son corps baignant dans l'eau, dans la rivière. Mon père ne la pas vraiment connue mais il pense a lui très fort. Leur mère ne devait surtout pas le savoir car elle était suicidaire. Elle la sue que quelque année après. Peut-être que je n'ai jamais connue le frère de mon père mais sa devait être quelqu'un extraordinaires vouer a faire des choses magnifiques mais son destin en a décidé autrement.. Voila je souffre pour tout ces personnes la.. Malheureusement on y peut rien, le chagrin sera toujours en nous, mais le deuil s'en ira un jour et la, on ira mieux et on sera heureux pour eux, pour ce dire qu'ils sont mieux la ou ils sont, qu'ils souffrent moins..❤

79. Chakalewa 09/02/2014

J'ai dix-neuf ans, j'ai perdu trois amis dans un accident de voiture le 19 juillet 2012. Tous les trois âgée de 18 et 19 ans. Bientôt deux ans qu'ils ne sont plus là et pourtant j'ai encore du mal à m'y faire. Tous les jours je pensent à eux, le poids de leur absence est immense. Ils me manque terriblement

80. Arlette 08/02/2014

il y a un an j'ai perdu mon fils de 43 ans cela a été tellement brutal le dimanche de la fete des pères on était tous ensembles il allait bien et le lundi soir il était dans le commas une méningite foudroyante je n'arrive pas a accepter pourquoi lui et pas moi il avait tellement de projets et il me manque tellement .

81. Amélie 22/01/2014

J'ai perdu mon bébé, j'ai du avorter, je ne m'en remet pas.

82. Clément 30/12/2013

J'ai perdu mon cousin âgée de 24 ans d'une tumeur au cerveau ( j'avais 8ans et aujourd'hui 17 ) pendant sa lutte contre cette tumeur que personne ne connaissait vraiment ( 3 cas recensé en France ) il essayait de nous positiver, il luttait contre cette maladie qui l'anéantissait de jour en jour. Puis, la veille de son 25eme anniversaire j'ai appris qu'il était décédé. Ce fut un choc total pour moi et depuis ce temps je n'arrive toujours pas a m'en remettre.

83. Sylvie 13/12/2013

Que croyez vous qu'il soit advenus des jeunes hommes et des vieillards?

Et que croyez vous qu'il soit advenus des femmes et des enfants?

Ils sont vivants et bien portants, quelque part...

La plus petite pousse montre que la mort n'existe pas vraiment.

Et si elle a jamais existé, elle a entraîné la vie plus avant, elle n'attends pas au bout pour l'arrêter, elle a cessé au moment même où la vie est apparue.

Tout progresse et se développe, rien ne disparait.

Et mourrir est différent de ce que quiconque à supposé,

Et plus heureux...

Walt Whitman

84. Lola 11/12/2013

Il y a maintenant 1 ans jai perdu lhomme qui compter le plus pour moi .. L'amour de ma vie .. la vie a fait que nous avons été oblige de nous séparé malgré notre si fort amour .nous étions reste ami .. 9 mois plus tar il a décidé De mettre fin a ses jours ( sautant d'un pont pour arrivé dans la seine mort sur le coup mais le corp lui a du le temps de partir avant que quelqu'un arrive sont corp a été retrouvé quelque mois plus tard a des kilomètres plus loin .. jai appris sa quelque jours plus tard par hasard jai tellement était mal .. sa famlr n'avais jamais été la pour lui .. alors que moi jai été beaucoup plus présente que sa propre famille .. brefapres 1 ans sa famille et déjà passe a autre chose .. mais moi non Et sa je comprend des vraiment pas

85. zelinski 07/12/2013

j'ai perdu mon papa il y a moins d'un an et je n'arrive pas à m'en remettre. Nous sommes quatre frères et soeurs. Le petit a 11ans, on me dit d'avancer mais c'est impossible, mes larmes ne cessent de couler. Je l'aime tellement il me manque énormément habe dich liebe vatter

86. M et T < 05/12/2013

J'ai perdu mon cousin après un long combat contre la maladie. Il nous a quitté il y a deux semaines à l'âge de 28 ans. J'ai 18 ans et j'ai énormément de mal à m'en remettre, sa disparition a chamboulé ma vie. Il me manque terriblement mais je sais qu'il me regarde de la haut et qu'il veille sur nous. C'était un jeune homme qui avait toujours le sourire malgré toutes les épreuves qu'il a endurées. Je t'aime mon ange, à bientôt <3

87. elodie 03/12/2013

J'ai perdu mon petit frere agé de 28ans,il y a 5 mois et 18 jours.Dans le virage d'un col,il s'est tué en moto alors qu'il roulai a 40km.Il s'est déporté de l'autre coté de la route et une voiture descendait dans l'autre sens.il est mort sur le coup.Nos parents,ma fille et moi étions parti en vacance la veille.Nous étions arrivés que depuis 2h quand les gendarmes sont venus nous prévenir.Le monde s'écroule sous vos pieds à ce moment là,c'est irréel!!!!on ne veu pas y croire,parce que ça peu pas etre vrai....Chaque jour qui passe c'est un combat pour ne pas sombrer dans le chagrin mais au fond de moi la tristesse est omniprésente.Encore aujourd'huis je pense qu'il va renrer et que ce n'était qu'un mauvais reve.C'est dur de continuer sans lui.Je donnerai tout pour qu'il revienne parmis nous.Un jour viendra ou il me fera un signe pour me dire que tout va bien et qu'il est en paix;alors a ce moment là je serais en paix.je t'aime petit frere R.I.P.

88. Heidi 02/12/2013

J'ai perdu l'amour de ma vie, il y a 2 mois ce jour, il avait 37 ans. Un accident de voiture l'a emporté. J'étais présente lors de cet accident, j'étais dans mon véhicule devant lui et la voiture venant d'en face l'a percuté ... j'ai tout vu dans mon rétro... Je n'ai pas trouvé de pouls et les pompiers n'ont pas pu me le ramener. J'ai senti sa chaleur s'éteindre sur ce bitume si froid...
Mon cœur est parti avec toi Mon Peter,... ton absence me fait mal... ta présence me manque...

89. Simone 24/11/2013

Il y a 41 ans, j'ai perdu mon papa. Il avait 45ans. J'étais ébranlée et ne m'endormais jamais sans penser à lui et pleurer . Et un soir, alors que je ne dormais pas, IL est venu à mon secours. IL était assis sur le côté de mon lit et me souriait. A partir de là, je savais qu'il resterait mon ange gardien et que LA où il est, il y a juste une autre Vie. Aujourd'hui encore, il m'arrive de ressentir un frôlement ou une caresse sur mes cheveux . Je l'apprécie et sais que tous ceux que j'ai aimé et qui sont partis sont juste à côté.
Je lui ai toujours parlé ou raconté mes soucis.... Il ni a que la vie qui nous sépare . puisque la mort n'existe pas .

90. Rucklin 24/11/2013

Adrienne ,
En étant triste et en pleurant en pensant à Rachel tu lui envoie de l'énergie négative .
Elle a souffert sur cette terre et elle portait un poids immense sur ses épaules .
Envoie lui de l'amour et des prières pour qu'elle puisse poursuivre sont chemin vers la lumière .
Autrement vous retenez sont Âme sur la sphère terrestre alors qu'elle a choisie les Étoiles .

91. Adrienne 21/11/2013

Je suis anéantie ... Ma sœur Rachel nous a quitté il y a 1 semaine. Elle avait 44 ans
Après quelques années de souffrance, une maladie orpheline que même les médecins ne pouvaient pas nommée. Je n'arrive même pas à imaginer que je ne la reverrais plus jamais, qu'elle ne sera plus là. Le plus dur à supporter c'est la souffrance de mes parents qui depuis 9 ans ne vivaient que pour elle et surtout pour lui rendre la vie meilleure. Je n'arrive pas à faire mon deuil même après les obsèques je ne craque pas pour mes parents mais c'est si difficile et j'ai si mal... Merci

92. Indy 17/11/2013

Emouvant

93. damien roy 11/11/2013

Je vous salue, moi j'ai perdu mon fils le 23 fév,,2013 a l'age de 23 ans. Après sa mort je ne pouvais plus rien faire physiquement, j'avais les nerfs en boules je capotais, pas moyen de m'en sortir, j'avais la rage ect,,, Et un beau soir je lui ai parlé et je lui ai dit : "es-tu encore là ? Réponds moi, fais quelque chose, fais moi signe.. Alors, cette nuit-là, j'ai rêvé une longue partie de la nuit. Au matin, j'ai vu une petite maison bleue sur un nuage rose, comme sur une île, mais il n'y avait pas de porte, pas de fenêtre et pas de pont pour traverser ; c'était très lumineux et je me suis réveillé avec plein d'énergie et ma vie est revenue a la normale. Je vis toujours mon deuil, ce n'est pas facile, mais j'ai eu une bonne réponse à ma question qui me donne le goût de vivre avec la croyance la confiance et l'espérance. J'ai déjà entendu des témoignages semblables, deux hommes dans un accident d'avion dans le grand nord, un est décédé et l'autre a été réanimé, il disait qu'il y avait une maison comme ça, pas de porte et pas de fenêtre, il voulait aller voir son copain qui était dans la maison mais il ne pouvait entrer et il n'avait pas de maison, ni de foret ou l'avion est tombé et d'autre histoire comme ça m'ont été racontées. Ca veut dire qu'il y a de la vie après la vie. Damien Roy

94. bellina 05/11/2013

Moi l enterrement de mon grand pere a eu lieu aujourd'hui. Il est mort le 2. Le 1er il appelle, je suis la seule, sa petite fille de 16 ans, à entendre le tel vers 1h....la nuit suivante, nouveau coup de fil de l'infirmière," votre grand-pere est décédé...". Maintenant j'entends à chaque fois le tel sonner, mais quand je me réveille je remarque que c'est juste un cauchemar et je ne dors plus...

95. P.R.R.P 05/11/2013

Une amie m'a laissée comme ça agée de 14 ans, pourtant pas si vieille mais voilà, depuis sa naissance elle avait des problèmes au coeur et le 09 oct. 2013, il a décidé de ne plus battre... Julie, maintenant tu es la haut, tu nous surveilles! <3 Tu me manques terriblement!

96. Emilie 28/10/2013

Mon père c'est suicidé d'une balle dans la tête 3 semaines avant mes 16ans et aujourd'hui j'en ai 20, croyez moi j'aurais préféré qu'il descède de sont cancer .. Je n'ai toujours pas fais le deuil et ne le feras surement jamais.

97. leiya 16/10/2013

Ma maman nous a quitté en janvier 10 moi ds kelk jours. Je men veux. La derniere image quel ai eu de moi ceétait apres cette dispute.le lendemain de noel. Derniere foi que je lai vu respirer derniere foi quel me parlai, que jentendai ca voi, son regard. Derniere foi que je lai vu vivante. 3semaine apres jai etai convoqué. On ma annoncé ca mort. G du lannoncer a ma gtande soeur puis a mn petit frere. Je ne men remet pas. Jy pense chaque jour. Mes nuit son des cauchemards. Comme ci cetais moi qui lavais decouverye. Je limage. Elle s est donné la mort. Je sais exactemen ou comment avec koi.... cest horrible. 46ans cette anné,mais elle sest arrete avant. Je laime. Elle me manque tant! <3ds mon coeur a vie!

98. Pelletier.A 12/10/2013

Toute les textes me touche et quand je lis je pense toujours a lui c'était un homme bon qui ne méritais pas de partir le l'autre côté avec souffrance c'est la première fois que je vie un deuil es j'ai du laisser partir mon grand père mais je ne pouvais pas avoir de meilleur liée avec lui je le voyait a chaque jour depuis la maternelle et il me préparer de bon ptit plat jusqu'en sec.1e on lui on n'a appris au début du mois d'octobre l'année passer qui avait un cancer de l'estomac ou je c peu quoi mais cetais dans ce quoi la ma mère ma dis que ce n'étais pas grave qu'il aller sens sortir qu'il n'allait pas mourir et 1mois après ma mère vient m'annoncer a moi et a mon frère qu'il ne lui reste que 8mois a vivre je la regarde en lui dissent d'arrêt de dire de tel chose et que je vais me réveiller mais non c'est la réalité et jusqu'au moment ou c'est fini la réalité te rattrape j'ai vue mon grand père de mois en mois perdre du poid et encore est lui il avait une grosse bedaine que j'adorais mais non le voir au bout de la table le midi quand j'allais dîner avoir mal et souffrir j'étais pas capable est doucement est n'étais plus avec moi et ma grand mère au dîner il été toujours faible et il dormait il été maigre trop maigre pour être mon grand père avait quand j'allais dîner il sortait dehors sur le ptit balcon pour voir si j'arrivais et la il n'y été plus le plus dur je pense c'est de penser que Noël qui arrivais aller être le dernier avec lui après cetais ma fête je. NE voulais passe être consciente je n'étais pas la j'étais ailleur il a soufer Comme personne ne le mérite mais il c'est battu pour nous il est courageux et même si il n'est plus la il est encors aussi courageux en plus certaine de mes amies on commencer a me reprocher d'aller trop souvent chez mon grand père pis de pas manger a l'école j'étais vraiment contrallée mais quand ma mère ma annoncer que dans une semaine il aller partir a l'hôpital est que cetais bientôt la fait est qu'il ne reviendrez plus chez lui j'étais peu capable le matin de son départ vers l'hôpital ma grand mère ma dis qu'il été reste 1h dans la chambre de moi pis mon frère en sachant que s'était la dernier fois qu'il aller être la
Et pour la première fois ma grand mère a fondue en l'arme a l'hôpital et aussi elle constate la réalité moi et ma grand mère nous avons pleurer ensemble bras dans les bras c'est l'amour de sa vie 60ans de mariage et puis un jour il demanda a ma grand mère c'est quand quand il va venir me chercher je suis tanner et il a demander a nous parler 2jour après il été sur son fauteuil a l'hôpital il m'a regarder et pour la première fois de ma vie mon grand père c'est mis a pleure on ce coller il disait qu'il m'aimait et que il aller prendre souhait de moi la haut il me frisait cet adieu après il a voulu parler a mon frère même chose cetais c adieu a la fin de l'année il avait un voyage a old orchard et mon grand père pendant toute l'année m'avait pauser la même question v quand ton voyage il voulais que j'y aille a tout pris peu importe la situation je suis aller pendant 3 jour je me demander si mon grand père étais encors vivant et puis je suis revenu une samedi je suis arriver et nous tout de suite aller a l'hôpital je suis arriver a l'hôpital je suis aller dans la salle d'attend et tout a coup je voulait partir je me sentais pas bien mon père et venu me voir dans la salle et je lui et dis si il pouvais demander a maman de venir me voir après 15min ma mère arrive elle se mais a ma hauteur je c se quelle va me dis mais je me j'essaie de me convaincre que c pas vraiment mais c fait après un ans entier a le voir soufrire c fini et soulagée ma mère veu que j'aille le voir dans son lis pour bien me le faire voir pour ne pAs que j'ai de faut expoire j'ai dis oui mais je me forçais quand je suis rentre on aurez dis quel dormait et qu'il fesais un beau rêve mais moi je ne l'avez jamais vue coucher il avait la peau sur le os ce n'étais pas mon grand père et oui cetais lui je devais l'accepter que la vie ne voulais pas être facile je les regarder et puis je suis sortie on lui avait fait un collage je lais pris et je suis aller m'asseoir je les regarder et j'ai dit : maintenant tu es délivré bon voyage jtm et je c que toi aussi tu m'aime es que tu est déjà entrain de prendre souhait de tout monde et puis 3 jour après je me suis mis a pleure pk pcq je venait de me rendre compte que cetais vraiment fini que je n'allez plus sentir sa main mouiller qui me pensait dans le cou a chaque midi pour me taquiner et été rude mais je c pas comment le dire et puis la y'a eu les funérailles et quand j'ai apris son cancer j'avais écris un mot que je ne lui avait jamais lu pcq ce mot il l'écoutera de la haut le voici: Au jour la nuit
Vivre au jour dormir la nuit
Pendant la nuit nos rêves se réveille
Tous rêve rêve au bonheurs des autres
Mais tous n'ont pas le bonheurs voulu
L'argent rend heureux mais pas pour très longtemps
Le meilleur cadeau est de voir le sourire de nos proches
Le voir s'éteindre me casse le cœur en millier de morceau
Mais les souvenir que j'ai de lui m'aide ramasser les pièces
On se sent seul mais c'est tout le contraire
Car on n'ai jamais seul dans des moments pareils
Voilà le meilleur bonheur que l'ont peu pas avoir
Une épaule n'ai j'aimais bien loin
Ne garder pas les larmes laisser les s'échapper
Pour lui et surtout pour moi même
C'est se que je pense moi
Je suis une fille de 13 ans et la tristesse que j'ai en moi je ne peux même pas la décrire
Si vous les aimaient rester près deux mes derniers mon son bon voyage mon grand papa d'amour tu sera toujours un héros a mes yeux
C'est la fin

99. jeanneau 10/10/2013

mes amis viennent de perdre leur fils à l'âge de 48 ans ; moi je l'appelais mon Titi car je l'avais connu bébé ; je correspondais avec lui sur internet par un pseudo et je lui disais qu'il arriverait à combattre cette satanée maladie ; on y croyait, on espérait et puis plus rien. tu es parti ce matin trop jeune ; je suis malheureuse et je pense à tes parents à ta maman à ton épouse et à tes enfants enfin à vous tous ; je serais présente la semaine prochaine pour tes obsèques et je me dis qu'à ton mariage il y avait tant de monde que l'église était trop petite dans ce petit village et là pour la célébration de ton décès cela va être pire. comme tu vas me manquer mon Titi. je vais effacer ton e-mail ; je te dis au revoir ; tu es libéré ; là haut quand une nouvelle étoile brillera je sais que ce sera la tienne et tu parleras de foat avec mon mari. au revoir mon Titi

100. Rachel 05/10/2013

25 ans!!!!!!!!!! parti trop vite, trop tôt, la douleur est encore vive et insupportable. Nous étions le 4 décembre 2012 Un soir...le 16 novembre 2012...La vie perd tout son sens...
Mon tendre amour maternel est frappé de plein fouet, une partie de moi se meurt avec lui. Mon enfant brûle et suffoque sous sa voiture, après un moment, le coeur ne supporte plus... il s'arrête... ensuite est réanimé (20 mns plus tard). 2 semaines de souffrances vont suivre. Le cerveau est atteint ...Malgré que le corps arrive à surmonter le choc, les perspectives d'une vie normale n'est plus une option. Il faut décider de l'aimer, l'aimer plus fort que tout au monde et le libérer. Le coeur en lambeau, les trippes nouées, la gorge en feu et la peine incontrôlable qui étouffe, qui ronge de l'intérieur...Par amour, nous devons (son père, sa soeur, son frère et moi) le libérer de sa souffrance et s'emprisonner dans la notre. Il n'y a pas de mots pour décrire la douleur qui habite nos vies depuis. Une partie de moi est morte avec mon enfant . Après avoir eu l'idée, plusieurs fois, de mourir, j'ai décidé de poursuivre ma vie pour mes deux autres enfants, je veux les soutenir dans l'épreuve. Je demande à Raphaël de nous aider à retrouver la joie de vivre; perdue déjà depuis ce tragique accident innaccepteble, insoutenable.... Seule consolation; il est là, là-haut à nous attendre jusqu'à ce que nos missions soient terminées. Nous croyons que son âme est toujours vivante et ce,pour l'éternité, nous tenons à honnorer son passage, ici parmi nous, car il méritait et mérite encore qu'on ne l'oublie jamais.
Maman xxxx qui te porte infiniment dans son coeur à tout jamais.

P.S donne-moi le courage de rester vivante dans ma tête et dans mon coeur. Je te serre contre mon coeur et te berce sans fin. Je t'aime tant et tant!

101. Anonyme 01/10/2013

Besoin d'écrire,besoin de parler...
J'ai perdu mon père le 16 mars 2012, il était agé de 47 ans, laissant quatre enfants, une épouse et sa famille derrière lui...
Il était travailleur, courageux, il ne fumait pas il ne buvait pas..
Un matin, il s'est levé et à ressenti une boule au niveau de l'aisselle.
Une semaine passe, la douleur s'aggrave, il va donc voir le médecin qui lui fait passer un examen et l'envoie en urgence a l'hôpital ..
3 passèrent, rien pas de diagnostic pas de conclusion rien...
3 mois à l'hôpital à se dire 'mais qu'est ce que ça peut bien être ?...
Janvier 2012, tragique nouvelle le médecin nous annonce qu'il a un cancer de la peau suite a une cellule qui s'est développé dans son corps, opéré en 2003 et n'ayant pas eu de suivi de la part de l'autre clinique il ne se doutait de rien...Mais il nous firent espérer.
Février 2012 : Nouvelle bouleversante, appelé en toute urgence en salle de réunion de l'hôpital la médecin nous dit qu'il ne lui restait qu'un an ou plus a vivre ... que l'amputation ne pouvait pas avoir lieu car les cellules s'étaient propagées dans les poumons..
16 MARS 2012 (jour d'anniversaire de ma mère.) ; aux environs de 8h/9h il tombe dans le coma...
Toute la famille autour de lui pour le soutenir, nous savions que nous devions le laissé partir,oui il souffrait trop...
14h25 ; ce si bel-être qu'il était s'est envolé parmi les anges <3.

Je n'en peux plus de ton absence j'aimerais te serrer dans mes bras, j'aurais aimé te dire encore une fois que je t'aime <3.

(hors;l'écriture évacue le stress,la haine,et permet un début de deuil..
Je n'ai que 13 ans cette année et j'utilise mon langage mais c'est mot viennent du coeur, et mon père était mon exemple mon plus beau modèle).
Je t'aime papa,&je t'aime jusqu'à l'haut-de-là....

102. Pauline 18/09/2013

Mon papy chéri s'est éteint il y a 3 mois maintenant d'une occlusion intestinale. Il aurait sans doute pu être sauvé mais il n'avait pas d'argent pour se payer le médecin...Je me sens très mal. J'ai vu son corps et je le revois tous les jours, mort sur son lit, ça me fend le coeur. C'était le papy modèle, qui m'envoyait toujours des cartes et qui me préparait de bons petits plats. Tu me manques cruellement papy chef. Bisous avec les bras <3

103. anonyme (site web) 16/09/2013

je sais mon histoire parait idiote, mon chat est mort alors qu'il n'avait que 7 mois j'avais 8ans. tous les soirs, il dormait avec moi et un soir il faisait trop de bruit je me suis énervé et je l'ai remis dans le garage ou il dormait quand on n'était pas là. Le matin quand j'ai demandé si mon chat pouvait sortir après ce que je lui avait dit, je m'en voulais et voulais me faire pardonner, mais maman m'a dit que ça ne servait à rien de lui ouvrir la porte, elle ma dit que mon chat venait de se faire écraser par une voiture ce matin j'ai beaucoup pleuré en plus ça s'est passé 2 jours avant mon annive j'étais préssé de savoir que j'allais passer l'annive avec mon chat pour la première fois, mais elle est mort avant.
Des fois j'ai l'impression que tout est de ma faute.
Dsl si je vous dérange avec des gaminerie merci d'avoir lu ce message.

104. cools 12/09/2013

j'ai perdu mon petit-fils Morgan le 13 juillet (noyade), il allait fêter ses 3 ans le 15 juillet. Que dire sur notre chagrin..... rien je n'ai plus de mots je n'ai que des larmes..... Tu nous manques tellement mon trésor maintenant je sais ce que veut dire: Il y a eu un avant et il y aura un après

105. Kikol 11/09/2013

Demain mon fils Nicolas aurait 38 ans............
Il a choisi de nous quitter par un triste matin d'automne 2010 et depuis la vie n'a plus la même saveur.
Nous pensons fort à lui, tous les jours.....

106. Riata 06/09/2013

"Le pire dans la vie n'est pas la mort, mais ce que nous laissons mourir en nous alors que nous sommes vivants."

J'ai perdu mon grand-frère le 28 Mars 2012 d'une hypothermie maligne à l'effort lors d'un rallye (le dernier avant qu'il obtienne le béret, et éventuellement un emploi). J'étais encore au lycée, mon père venait me récupérer à 17h. Dans la voiture, on appelait mon père pour lui annoncer que mon frère s'était évanoui et qu'il était actuellement à la clinique proche du lieu du rallye. Les infirmiers tentaient de faire baisser sa température, car son corps chauffait et sa fièvre s'élevait à 40°C. Et en plus de cela, il ne s'était toujours pas réveillé (depuis 14h). Du coup, une ambulance de l'hôpital principal était sur le chemin pour le transporter. A ce moment-là, je pleurais déjà. Je ne supportais pas l'idée que mon frère puisse tomber, et qu'en plus, il ne se réveillait toujours pas. Et puis... Ça a été très vite. Mon frère était tombé dans le coma, son cerveau allait bien, seulement son foie était malade. Mais voilà le problème, mon frère n'est pas malade. Il a toujours été en bonne santé. N'allez pas me dire qu'il a une maladie incurable ! Alors j'ai prié, j'ai prié, prié pour qu'il s'en sorte, j'ai tellement prié pour qu'il nous revienne. Je n'ai pas pu fermer l'oeil de la nuit, mes yeux étaient gonflés à bloc. Le lendemain matin, le docteur appelle pour nous dire qu'il est désolé, que mon frère ne passera pas la journée, et qu'on devrait venir le voir au plus tôt. J'étais anéantie. Je ne savais pas ce que je faisais. Je me souviens seulement avoir repassé sa chemise blanche pour la veillée... J'étais comme un fantôme, un zombie, qui n'avais plus d'âme. Je suis allée voir mon frère à l'hôpital, je ne voyais rien, je me laissais guider par ma tatie. Je traversais des couloirs, je tremblais des jambes, j'entre dans une salle, on me dit de mettre mon linge et des gants. Et je me retourne, et il est là. Allongé, avec tous ces fils sur sa peau qui le reliaient à la machine. Il est là. On m'a dit de lui parler, car peut-être qu'il ne se réveillera pas, mais il entendra. Je ne sais plus ce que je lui ai dit exactement, les mots daignaient sortir de ma bouche. Je l'ai caressé, tenu sa main, je crois lui avoir dit que tout ira bien. Je sais qu'à cet instant, il était encore vivant. Mais jamais je n'aurais cru que cet instant serait le dernier. Puis, je me suis retrouvée dans la salle d'attente avec mes proches, des heures ont passé. Y a eu un problème avec mon frère. Il saignait abondamment, et les infirmiers étaient en train de nettoyer en vain. Puis à 18h30, le docteur nous annonce que son coeur s'est arrêté. Je m'étais effondrée. On nous autorisait à aller le voir une dernière fois. Mais... ce n'est pas lui, je ne le reconnaissais pas. Sa peau est gonflée de partout. C'est horrible. Je me suis promise de retirer cette image définitivement de ma tête pour ne garder qu'une belle image de lui. Mais c'est dur. Car il n'aurait pas voulu mourir, et quand bien même, s'il devrait mourir, ce ne serait pas comme ça. Il n'aurait pas voulu mourir ainsi. C'est horrible. Il a tellement souffert, il a tellement lutté que son corps ne l'a plus supporté. Et j'en pleure encore. Et mon frère a pleuré. Croyez-le ou non, mais quand il fallait le laisser partir, du sang coulait de ses paupières closes, comme s'il pleurait. Je ne voudrais jamais qu'il souffre, mais là, j'étais impuissante. Il a souffert, et ça, je ne pourrais jamais pardonner. Mon frère, mon homme en qui j'ai le plus confiance, qui me comprend, qui me protège, qui fera tout pour que je ne sois jamais triste, a disparu à 25 ans. En le perdant, j'avais tout perdu, tout ce en quoi je tenais. J'ai erré, m'accrochant inutilement, comme si je n'avais plus de repères, comme si mon existence était vaine. J'ai l'impression de tourner en rond, c'est déroutant. Et le pire, parce qu'il n'est plus là, je n'entends plus son rire, je ne vois plus son sourire, ses yeux pétillants, je ne le vois plus tout court. Et cet espoir de le voir rentrer à la maison, cet espoir auquel j'ai pris l'habitude de m'accrocher en son absence, s'est dissipé. Il ne reviendra pas, ça m'a tué. Les jours, les nuits ont passé, j'ai toujours l'impression de le voir du coin de l'oeil, parfois même, je vois sa voiture en espérant le voir également au volant. Quand je croise des hommes, quand je vois leur dos, leur façon de marcher, par moment, je pense toujours que c'est lui. Comme si quelque part, il est là. Quand je sens une odeur particulière, je cherche inlassablement car cette odeur était la sienne. Quand je regarde des films, surtout des mangas animés, ou des films d'action du genre Avengers, Transformers, tout ce qui comporte combat/Fantaisie/voiture etc, j'ai toujours sa photo avec moi pour qu'il puisse aussi regarder le film. Quand je dois traverser des moments difficiles, j'ai toujours sa photo dans mon sac pour me rassurer de sa présence. Toutes ces petites choses qui font qu'il est toujours là. J'aime penser ainsi, mais à un moment donné, je craque. Personne ne me comprend mieux que lui. Je n'ai plus de frère, je suis la seule enfant, et sourde en plus, mais je me débrouille. Je fais de mon mieux, car ma mère est malade. Je m'occupe autant que je peux, c'est ce qu'il aurait voulu. Il a toujours compté sur moi. Ses mots me manquent, son sourire me manque, nos disputes me manquent, il me manque tellement. Je l'aime tellement, mon frère, ma force, homme de ma vie pour toujours et pour l'éternité.

"Je ne dors plus vraiment
Parce qu'il n'y plus personne pour surveiller mes arrières, plus personne pour me protéger."

107. Greg (site web) 03/09/2013

"Tu as tes occupations et la vie se hâte ; sur ces entrefaits la mort sera là, à laquelle, bon gré mal gré, il faut bien finir par se livrer. "
Sénèque

108. Sandrine 25/08/2013

J'ai perdu une sœur, elle avait 28 ans.
Elle me manque, mais pour elle, pour notre famille, j'essaie de l'accepter. Cela ne veut pas dire que je l'oublie. J'entretien son souvenir... J'aime assez la citation de St Exupéry
"Si tu aimes une fleur qui se trouve dans une étoile,
C'est doux, la nuit, de regarder le ciel"

109. Nancy 08/08/2013

Ma collègue de travail mère de 5 enfants a perdu son fils de 21 ans le 31 juillet dans un accident de la route emportant avec lui son ami de 20 ans. Nous sommes de proche collègues, elle me disait comment elle était fière de lui... Il avait décidé de prendre sa vie en main, c'était inscrit au collège... Je suis tellement triste pour elle, j'aimerais pouvoir lui apporter du soutien mais je suis tellement maladroite dans ces situations, elle est tellement détruite, je me demande vraiment si elle réussira à traverser cette épreuve. :(

110. baudier 07/08/2013

je viens de perdre mon petit frère de 54ans, après 4 longues années de souffrance, le mal a eu raison de lui. comment exprimer l'amour que je ressent pour lui,et comme il va me manqué, j'avais 14 ans quand il est ne et je me suis occupe de lui comme une seconde maman, je voudrais lui dédier un petit poeme très tendre, il va etre enterre vendredi 9 aout auprès de nos parents, pourrais vous me montrer un texte pour l'accompagner à sa dernière demeure. je vous remercie! Vincente BAUDIER

111. gael 09/07/2013

j'ai perdu oui je l'ai vraiment perdu!!! excusez-moi si je ne vous donne pas son lien avec moi...Il ne sauras être simple pour moi. Je suis encore sous le choc car en ce moment il est à la morgue et son enterrement est prévu pour environ 3semaines. J'ai mal vraiment. Merci aux différents auteurs de ces messages et citations. Merci.

112. nathalie 03/07/2013

Bonsoir, le 18 décembre mon premier et dernier amour de ma vie mon homme , mon ami et mon bâton de vie s'est éteint . En 4 mois j'ai traversé ses souffrances sans pouvoir l'aider et il nous a quitté moi et mes 2 enfants. je n'arrive pas à voir l'avenir , je survie au jour le jour en faisant semblant d'aller bien pour que mes enfants avancent et s'appuient sur moi. Mon corps est fatigué , mon esprit l'est aussi . Que vais je devenir ............

113. Tinka 30/06/2013

Certains enfants ne sont que de passage pour révéler un trésor enfoui en vous. Leur départ brutal n'est qu'un acte d'armement pour votre coeur fragile et timoré.
Mon fils fût un prince et je ne comprends qu'aujourd'hui, 8 années après sa disparition, que son courage, son énergie d'amour, sa force vitale inouïe m'ont fait grandir, grandir en beauté et audace. Je l'en remercie à chaque réveil, avant chaque sommeil.
Certains enfants ont cette beauté magique de corps et d'âme qui vous transcende à jamais.

114. Denise 14/06/2013

C'est très touchant tout ces textes et ces messages...Surtout Amélie car sa perte ressemble à la mienne un peu... Moi, mon amoureux s'est noyé pendant un de nos voyages de peche et j'ai tout vu et entendu...Je ne sais pas nagé alors je n'ai pas pu rien faire et ca fait mal en maudit...Ca fait 10 mois...C'est dur...Mes croyances ont beaucoup changé depuis...Son corps n'est plus mais son âme existe encore...Et quand je mourrais à mon tour, je le reverrais...C'est très peu mais je m'accroche à ca... Bon courage à tout l'monde...

115. Camille 27/05/2013

Il y a bientôt quatre mois mon ex petit ami est décèdé dans un accident de la route. Depuis notre séparation nous ne nous étions pas reparlé mais pourtant mes sentiments pour lui étaient toujours aussi forts. Lorsque j'ai appris la nouvelle je me suis littéralement effondrée. Je suis restée plus d'une semaine en état de choque sans pouvoir décrocher un seul mot, et puis j'ai réapris à sourir et j'ai décidé de faire comme si tout allait bien, de ne jamais parler de lui. Pourtant il est dans chaqune de mes pensées à tel point que ca devient obssésionnel, plus les jours passent et plus je me sens mal; d'un côté j'aimerais tellement pouvoir me confier mais de l'autre, cela me fait réelement peur; j'attend simplement que quelqu'un engage la conversation mais je sais pertinement que dans des situations comme celle ci personne n'ose le faire, et d'ailleurs, même si quelqu'un venait à me demander si ça allait, si je tenait le coup, je serais incapable de dire la vérité... je ne sais pas pourquoi je suis comme ça, parler de lui me fait peur, je n'ose pas...Et pourtant j'en aurait tellement besoins, dès que je suis seule j'engoisse et j'ai envie peter un cable, alors je craque et je me vide de toutes les larmes de mon corps, Il était tout pour moi, et j'aurais telement voulu lui dire ce que j'avais sur le coeur, Il me manque, c'est atroce !! Je me suis dis qu'en parler à des personnes que je ne connaissais pas et qui vivent la même chose que moi m'aiderais peut-être, en tout cas me confier dérrière un écran d'ordinateur et de façon anonyme m'effraye beaucoup moins.

116. ROCHER 25/05/2013

Mon frere a perdu sa petite amie 15 jours avant noele elle etait fille unique et s'est parent etait divorser elle ne voyer presque jamais sont pere depuis se jour la elle reste toujours dans mon coeur

117. A. 18/05/2013

Parce que plus les jours passe, et plus ton anniversaire avance. On a tous repris le cours de nos vies, ta famille, tes amis, moi.. Mais, je suis toujours aussi meurtrie. J'arrive maintenant à contrôler mes crises, mais il suffit d'entendre ton nom, une chanson, regarder une photo de toi et ta belle frimousse, pour craquer. La dernière fois, c'était en physique. "Aymeric a acheté un four éléctrique.." Qui allait penser que cette phrase pouvait faire pleurer quelqu'un ? Personne. Et cette prise de tête. Notre dernière conversation... Je me hais. Oh, si tu savais comme j'ai envie de me poignarder pour mon ignorance. Tu vas avoir 15 ans... tu te rends compte.. la vie t'as bouffé à 14 ans Aym. Tu respirais tellement la joie de vivre, toi, tu avais des projets, toi, tu étais un ange, toi. Je t'ai aimé en si peu de temps.. Et tu nous as quitté en si peu de temps. Maudite tumeur... Et maudis moi. Ah, ces cours d'Anglais .. "Aym, my aim." Je ne veux plus rien. Plus personne. Non. C'est toi que je veux. Mon meilleur ami. Ma vie. Mon ange. Mon chou. My aim.. Je t'aimerais éternellement, chaque secondes, chaque minutes.. ♥

118. geraldine 17/05/2013

elle est partie , ça fera 2 ans le 13 Juin , le temps passe mais pas pour moi, ma ptite maman s'en est allez...elle me manque cruellement ...et le cap des 2 ans est bien plus dur a passer que le cap des 1 an........cette douleur sourde et sournoise qui me bouffe chaque jour et dont je n'arrive jamais a en parler....pas facile...pas facile....COURAGE A TOUS CEUX QUI VIVENT CETTE DUR EPREUVE.........

119. papa 17/05/2013

Je l'ai perdu, il est partit, mon père et j'avais que 13ans. J'ai pas pus lui dire au revoir. J'ai seulement été capable de pleurer devant son lit d'hôpital. J'aurai pus lui dire tout ce que j'avais sur le coeur mais j'ai pas eu le courage. Je suis nulle, broyée de l'intérieur, morte... Mais je suis forte aussi, enfin je le fais paraître je crois. J'aimerai que tout les gens qui perdent leurs proches sachent que cette épreuve et dur est sûrement insurmontable mais "ne pleure pas car il est partit, souris par que tu l'as connu et que tu gardes des souvenirs magnifiques". On les retrouvera là haut, en attendant ils veillent sur nous alors il faut garder le sourire. Mais c'est tellement dur, quand j'étais triste, c'était vraiment le seul qui arrivait à me faire sourire, quand je rentrais du collège je lui faisais souvent un gros câlin, ça me manque tellement, il me manque tellement. Personne ne pourra le remplacer, je l'aime pour toujours.

120. Amélie 14/05/2013

Bonsoir,deux semaines après mon mariage,mon grand frère que j'aime tant, qui a pris ma main pour me conduire à mon fiancée meurt le samedi 27 avril à 3 h du matin.Mickael ,je vis la même chose que vous.Le fait de l'avoir vu mourir.Tout est gravé dans ma mémoire.le fait de n'avoir rien fait.pas facile.Je me retrouve dans vos écrits.c'est douloureux de perdre une personne qu'on aime.Ma mère,je l'ai perdu aussi il y a de ce là 6 ans.Aujourd’hui mon frère qui s'est chargé de l'organisation de mon mariage.je refuse de regarder la vidéo,les photos de mariage.Je pleure à chaque fois lorsque je les regarde.J'arrive pas à oublier les derniers instants de la vie de mon frère.il me manque tellement.

121. Maéva 11/05/2013

Le 14/11/2011 j'ai perdu ma meilleure amie d'une leucemie a 21h46. Seulement je l'ai appris par facebook et au telephone. Depuis ce jour la je ressens un grand vide en moi elle me manque comme jamais personne ne m'a jamais manquer. j'ai tenté de me suicider 1 fois avant de comprendre que sa servait a rien. Et pourtant je ne regrette rien. Quelqun peux me dire comment vivre sans la personne qui donnais un sens a ta vie.

122. Angela 11/05/2013

Bonsoir, j'ai 27 ans et j'ai perdu mon père il y a maintenant un peu plus de 4 mois. On était tous les 2 très complices, plus qu'un père c'était un confident. Sûrement parce que j'étais la petite dernière et la seule fille..chaque jour qui passe je me demande comment je fais pour accepter kil soit parti. Même si je sais qu'il ne souffre plus, son sourire, ses attentions, sa tendresse, sa présence me manque tous les jours. Mon père me manque et me manquera toujours...mais je sais qu'il me dirait que la vie doit continuer. Alors je fais de mon mieux et jspr connaître à nouveau des moments de joie mais jspr surtout que je pourrais arriver à les apprécier sans lui à mes côtés. Bon courage à tous.

123. marie8 05/05/2013

J'ai perdu mes parents il y a 1 mois ... c'étais le 5 avril , ils étaient en voiture tous les deux pour fêter leurs anniversaire de mariage qu'ils avaient retarder depuis pas mal de temps parce que nous avons perdu ma grand-mère ... et ils se sont décidés et un poids lourd a grillé un feu rouge et mes parents ne sont plus la a cause de cet personne qui c'est justifié en disant être en retard pour sa livraison !!!!!! maintenant je vais avoir 18 ans je suis seul avec mon petit frère de 8 ans , je dois m'occuper de chose que je ne connais même pas et je trouve que ca fait pas assez longtemps pour essayer de faire mon deuil , et même si je le voulais je ne pourrais pas les deux personnes que j'aimais le plus au monde ne sont plus, pour moi faire le deuil s'est accepter qu'ils ne sont plus la , mais j'ai trop peur de l'accepter ...

124. Amandine 29/04/2013

Le 27 juin prochain, cela fera neuf ans que mon père est décédé. Et comme certaines personnes, j'ai une peur bleue de m'attacher aux hommes. J'ai perdu l'homme de ma vie à l'âge d'onze ans.
J'ai beau toujours en souffrir aujourd'hui, ma peine diminue. Si ça peut vous aider, je pense qu'à un moment de votre vie vous rencontrerez une personne qui vous aidera à avancer. Ne la rejetez pas, c'est un signe que vous fait votre proche défunt.
Pour ma part, je suis sure que mon père m'a fait passer ce signe pour que ma souffrance ou du moins mon dénis passe.

Grace à ce signe ou cet acte, enfin comme vous le décrirez, j'ai pu parler de ma souffrance à ma mère ce que je n'avais jamais fait. On dit toujours qu'il faut avancer, c'est difficile, mais le jour où vous pourrez avancer sera le jour où vous auriez fait le deuil. Ça peut être demain ou dans quelques années, ça arrivera.

Il y a une citation que j'aime par dessus tout : "On dit souvent que le temps guérit toutes les blessures. Je ne suis pas d'accord. Les blessures demeures intactes. Avec le temps notre esprit afin de mieux se protéger, recouvre ses blessures de bandages, et la douleur diminue... mais elle ne disparaît jamais." de Rose Kennedy

125. Berylou33 28/04/2013

Mon papa est mort quand j'avais un peu plus de trois ans à la suite d'un accident de la route. Il n'avait que 28 ans. J'était loin le jour ou cela c'est passer. Ma mère était déjà avec quelqu'un d'autre. Je ne comprend pas pourquoi il est partis, il était trop jeune et c'était mon papa. Il n'aurais pas du mourir. Chez moi personne n'en parle c'est un sujet tabou alors pour me l'ibere j'écris et je pleur tout les soirs. Je ne sais pas quoi faire il me manque, sa fait maintenant 11 ans qu'il nous a quittez mais je n'arrive pas a être heureuse. Il me manque..

126. Eva 27/04/2013

j'ai perdu mon père le 21 janvier dernier... je n'ai que 15 ans, et mon papa c'était tout pour moi... jamais personne ne me ressembler et me comprenait mieux que lui... il me manque tellement, c'est horrible, je ne réalise toujours 3 mois et 6 jours plus tard... j'ai le coeur en miette... il me manque tellement...

127. nehla 24/04/2013

moi, j'ai perdu un neveu, il y'a trois moi, il était un fils pour moi, il n'avait que 18 ans, i létait beau, sportif , très doux attentionné, et ce qui accable ma douleur c ma sœur sa mère , cétait son fils unique , elle a mis toute sa vie dans une tombe , je me sens impuissante devant sa douleur
lillou me manque grave ,je n'arrive plus à gérer mon deuil

128. Luca 22/04/2013

J'ai perdu mon père à 12 ans, d'une leucémie si brutalement (1 semaine d'hospitalisation et je n'ai pas pu lui dire au revoir). Aujourd'hui, j'en ai 17 mais j'en souffre toujours.
Au décès de mon père, tout le monde dans ma famille proche s'est fait soutenir par un psy sauf moi car on jugeait que je n'en avais pas besoin comme je paraissais heureux (mais paraît n'est pas être).
Paradoxalement, je dois me battre aujourd'hui pour qu'on reconnaisse que je suis malheureux et non heureux comme on le pense et que j'ai besoin d'une vraie aide psychologique (car j'en ai pas vraiment encore eue).
Pourtant, les signes de ma souffrance sont là (fatigue, lenteur, introversion,...) mais ils sont expliqués comme le fait que ça fasse partie de ma personnalité. Ca n'est pas le cas, je ne suis pas comme ça.

129. lilly 14/04/2013

22 mai 2012, j'apprenais le pire.. Le cœur de ma fille était condamné à ne plus battre. Un terrible choix c'est imposé à moi: interrompre ma grossesse à 38 SA. Je vis chaque jour dans la culpabilité, à me dire que c'est de ma faute si elle n'est plus là. Je sais pourtant que cette décision a été la meilleure chose pour ma fille car elle n'a jamais souffert.
318 jours aujourd'hui qu'elle n'est plus là, que rien ne comble ce vide immense qu'elle laisse dans ma vie. est ce qu'un jour je serais en paix avec cette décision?? L'avenir me semble impossible, j'avais pas imaginé la perdre un jour jusqu'à ce que ce jour arrive. C'est une vie d'espoir, d'amour, de rêves et de projets dont je dois faire le deuil. Mais est ce qu'un jour on parvient à faire le deuil de son enfant?!!!!
Je suis en colère et dans l'incompréhension la plus totale.. Pourquoi m'avoir offert la joie de goûter au bonheur quelques mois si c'est pour passer le reste de ma vie à souffrir?
Pas un jour ne passe sans que tu me manques ma chérie, sans que mes larmes dévalent mes joues.. je t'aime ma Princesse

130. Débora 08/04/2013

J'ai fait une grossesse extra utérine...certains jugent disant "Tu étais trop jeune assi pour ça", beaucoup ne comprennent pas ma souffrance car ne considèrent pas un foetus comme une âme à part entière.
Ce mot est donc pour mon enfant, mon tout premier...
Le temps et la distance ne sont rien, car l' "Amour est plus fort que la mort"...
Un jour nou va retrouv a nou dan Ciel avec nout' gran Papa <3

131. gerarda 07/04/2013

J'ai Perdue mon pere a l'age de deux ans
J'ai 23ans mais je n'arrive pas a le supporte
j'arrete pas a pleure tout les soir, je deteste tout les monde surtout les homme, les plus terrible de tous j'espere de la retrouve un jour.
je l'aime moi plus je continue a l'aime plus je deteste tout le monde
Pourquoi Lui pourquoi mon pere il ne devrai pas partir non non non il faut qu'il reviene je n'ai personne

132. amelie 25/03/2013

bonjour, je suis maman au coeur déchiré.... j'ai 25 ans et j'ai perdu mes enfants (vrais jumeaux) le 21/01/2012, un peu plus d'un an que je souffre au plus haut point, j'ai la chance d'etre maman d'une petite fille de 2 ans et demi c'est dailleurs ce qui me permet d'avancer dans ma vie... cette perte a été suivie de 3 fausses couches... juste une impression que le sort s'acharne sur moi en me fesant revivre mon accouchement catastrophique des mes bébé morts en moi. C'est tellement dur de vivre en se posant toujours les même questions... à quoi aurait ressemblé notre vie à 5... les moments où nous sommes a table je les imagines avec nous :'( je n'arrive pas à tourner cette page, je me doute qu'on ne la tourne pas on apprend juste à faire avec mais un coup de couteau en plein coeur chaque jour que l'on vit laisse des sequelles.... courrage à toutes ces personnes qui souffrent ...

133. Clara 11/03/2013

Doudoune72 ton commentaire ma beaucoup touché...
J'ai aussi perdu mon meilleur ami... Cela va faire 6 ans demain, je suis aussi assez jeune, moi j'ai 17 ans ...
J'ai aussi ressenti un désagrément dans ma vie la nuit de sa disparition ...
Puis j'ai déménager la même année, sa à été très dur pour moi de ne plus pouvoir me recueillir sur sa tombe comme je le fessait au paravent ....
Il faut que tu retrouve une joie de vivre..
Je me dis que de là haut il nous regarde, et qu'il faut les rendre fières, il n'y a encore qu'à peine un an je n'allez plus à l'école, tout dans ma vie me fessait baisser les bras, je me disait que depuis le jour de sa disparition plus rien n'aller... Mon frère à fait une dépression l'année qui à suivi la mort de mon amis, ensuite ma mère nous à aussi fait une sévère dépression il y a à peine 3 ans pendant plus d'un an, je n'arriver plus à apprendre à l'école, j'avais l'impression que tout le monde me rejeter.. J'ai abandonner à l'age de 13-14 ans pendant la maladie à ma mère... J'ai aussi fait plus Tentative à la mort.. Et j'en ai garder des séquelle physique...
Et puis j'ai rencontrer quelqu'un cela va faire 3 ans en juillet, il ma beaucoup aider dans plusieurs chose, il m'as aider à me relever ...
J'avais en projet de partir en apprentissage dans la Mécanique automobile, une vrai passion... Il m'as pousser à déposer des candidature, qui malheureusement n'ont jamais était fructueuse ...
Ensuite il m'as dit de ne pas m'arrêter qu'il falais que je trouve quelque chose à faire que je ne reste pas enfermer chez moi, car c'était la que je déprimer le plus ...
J'ai donc continuer à déposer des candidature dans diverse branche (vente, pâtisserie)
J'ai fini par être appeler pour un contrat en pâtisserie au moment ou j'avais rebaisser les bras ...
J'ai était prise, je ne sais pas pourquoi ...
Mais aujourd'hui je fais de tout mon possible pour rendre fière chaque membre qui me tiens à cœur (ma mère, mon petit ami & Félix (Mon meilleur ami décédé)) Il n'a jamais était remplacer il reste toujours très fort dans mon cœur ...

J'espère que tu auras compris le message que j'ai voulus te faire passer ...
Et j'espère que tu t'en sortiras que tu sortiras de ce merdier, ce cercle vicieux ... Je sais que c'est un enferre ...

Clara.

134. Doudoune72 10/03/2013

Voila sa va faire 3 ans ma meilleure amie est décédé,ses derniere paroles on était pour moi trés troublante,depuis sa mort je n'est plus confiance en moi,je suis perdue,j'ai ce regard vaste,j'ai plus envie de vivre,plus rien ne me donne envie d'avancer,j'ai perdue celle qui compter le plus pour moi et qui me comprenais...Elle était mon seul espoir,ma seule envie de vivre...J'ai 14ans et je subit chaque jour de l'intimidation...J'ai fait plusieur tentatives de suicides.Voila aider moi avec des réponses svp!

135. NIcolas 08/03/2013

Courage Mickael :)

136. Mickael 05/03/2013

Je suis papa depuis 7 mois et veuf depuis 6 mois. Mon épouse est décédée la veille des 1 mois de notre fille et premier enfant. Elle aurait eut 40 ans mercredi dernier. 8 ans d'amour, 2 ans mariés. Enfin parent.

Certain regrette le fait de ne pas avoir été présent quand une personne aimée décède. Moi je souffre de l'avoir vu mourir. Tout est gravé dans ma mémoire, le fait qu'elle ne se sente pas bien et que je lui dis d'aller se reposer. Quand je vois ses pieds blancs et gelés, ses lèvres bleues. Quand je sens son pouls s'arrêté, et son dernier soupir. Comment peut-on vivre avec tout cela ? La culpabilité de n'avoir rien fait, d'avoir minimiser sa souffrance. Le traumatisme de voir la femme qu'on aime mourir, sous ses yeux, impuissant. Se sentir responsable pour notre fille, qui est désormais orpheline de maman.

Maman. Valérie aurait été une maman formidable. Des années qu'elle attendait cela. Un rêve enfin réalisé pour elle, qui travaillait dans la petite enfance.

Et voilà que je dois vieillir sans ma femme, ma fille va grandir et s'épanouir sans sa maman. La vie est injuste. Terriblement injuste.

Notre fille est mon rayon de soleil. Je vis pour elle, uniquement pour elle, c'est tout ce qui m'importe aujourd'hui : son bonheur. Pour l'instant, je suis malheureux, car même les moments heureux avec notre fille me rappelle combien sa maman me manque et combien elle aurait du être avec nous. Chaque moment de bonheur est toujours teinté de mélancolie et de tristesse.

Mais notre fille est heureuse, épanouie, souriante. C'est tout ce qui compte.

137. caudrelier 01/03/2013

bjr a ts moi je 25ans je suis veuve depuis l'age de 20ans et demis je perdu le papa de mes filles cela fai faire 5ans le 22mars kon essage dafronter la viii cela et telemen dificile meme pas eu le temps de lui dire au revoir mintenan je deux petite princesse kil viive de l'absence <3 5ans deja et la meme douleur du 1er jour la tristesse le coeur dechirer kil narrive meme pas a se refermer plus jamais on te fera si dans ton monde je ses ke tu ns attent on ratra pera tt le temps kon a etai separeé

138. Emmanuelle 22/02/2013

J'ai du faire le choix de laisser partir ma petite fille il y aura bientôt 3 mois. La douleur est immense, j'apprends à vivre avec...
Je partage la souffrance de tous ceux qui ont perdu un être cher à leur coeur.

139. Anonyme 19/02/2013

Il y a 27 jours, j'ai perdu l'amour de ma vie, tragique accident de quad..Je ne pensais pas perde quelqu'un aussi jeune, mais j'ai appris de cette épreuve que la vie est faite pour vivre chaque instant en profitant pleinement pour n'avoir aucun regrets ou remords quand notre moment viendras. C'est un dur combat, un combat de tout les jours. 27 jours "déjà" et pourtant la brulure, l'affliction, la souffrance et le chagrin sont encore plus fort qu'au premier jour. Bonne chance à toutes et à tous qui perdent chaque jour des personnes chères, c'est une rude épreuve et je sais que s'en sortir est quasiment impossible à nos yeux, mais il faut y arriver pour eux, alors pour lui j'essaie de vivre même si c'est horrible de me reveiller tous les jour et de me dire que je vis pour rien, qu'il n'est plus là pour m'appeller chaque matin, il n'avait que 21 ans, il avait tant de chemins à parcourir, de choses à découvrir..On ne t'oublie pas mon amour tu es et tu resteras à jamais dans nos coeur, repose en paix.

140. Dielenseger 17/02/2013

Les mots exacts pour le dire
Ce texte me touche le plus, j'ai perdu mon fils il va bientot y avoir 8 ans, ma peine est toujours aussi grande, et mes autres enfants ne veulent pas parler de lui, cela me manque, parler de lui c'est un peu le faire vivre, il sera toujours dans mon coeur, ma peine sera toujours la, j'ai appris tout simplement a vivre avec

141. jaja 03/02/2013

j'ai perdu mon mari le 3/11/2012 des suites d'une longue maladie il n'avait que 59 ans et devait être en retraite en juin 2013 nous avions tant de projets à vivre ensemble nous avons vécu 27 ans de bonheur et mon mari était toute ma vie, cette vie qui aujourd'hui, n'a plus le même sens j'espère qu'il me donnera cette force qu'il avait car je vais en avoir besoin pour affronter la vie sans lui j'ai tellement mal

142. Celine59 29/01/2013

Cet été , minuit , bloquée par la porte d'entrée fermée de l’hôpital , je reçois un appel de mon grand père . C'est trop tard ! Il m'a fallu 30 secondes pour rejoindre la chambre de mon père mais il n'a pas pu m'attendre .
Déchirure , coup de poignard , telle est la douleur que j'ai ressenti .
Perdre un père pour moi , ce fut comme perdre ma protection , un modèle , l'homme qui me sert dans ses bras quand ça ne va pas , celui qui était toujours la quand ca n'allait pas .

Je réussi à avancer grâce aux soutiens de mes proches encore présents . Grace à eux , j'essaie de vivre , d'avancer malgré le manque de mon papa .

Tous ne sont pas à mes cotés , mais j'ai découvert un site internet www.paradisblanc.com qui me permet de rendre éternel l'Hommage à mon papa et d'échanger avec mes proches !

143. angele 27/01/2013

mon frere cheri m'a quitté , certes il avait 46 ans , mais c'était mon bébé , mon petit frere adoré, le 20 /12 / 2012 il s'est pendu dans sa maison.
j'aurai voulu qu'il m’appelle au secours pour que je l'empeche de faire ce geste, il savait que je l'aimais. il me manque , j'ai mal .il souffrait moralement , mais je ne savait pas que c'etait a ce point la ,on avait tant de chose a ce dire. je pleure sur son absence , je voudrais le serrer dans mes bras et le couvrir de baisers ..... par moments je pense que je pourrais aller le retrouver , mon coeur est vide .... je taime

144. pierre (site web) 17/01/2013

bonjour je viens de perdre ma grand mére je suis en manque d'amour et je ne m'en remet pas je suis la et je ressens qu'il y a a quelque pas de moi un amour d'on je serais jamais plus couvert tu me manque grand mére marie

145. rosie 11/01/2013

moi ma soeur est décèdé
le 12du12 2012 cétait la fin du monde pour elle
elle avait le cancer deux poumons et un tumeur au cerveau
elle était ager 57 ans
et je cherche une poème ou une pensée
pour elle
Rosie[center][/center]

146. donovan 10/01/2013

j'ai perdu mon frere de coeur il es deceder hier il me manque de trop j'aimerais aller pres de lui mai il ma toujours dit que je devais vrire ma bvie sans lui et je suis tellement triste

147. alicia 10/01/2013

je vient de perdre mon meilleur ami et mon tonton... j'ai même pas su leurs dire aurevoir .. j'ai mal et je suis encore triste ... mai je sais que il me surveille de la haut et e reste possitif quand mm parce que je sais trs bien que ils ne veulle pas que je reste dans la deprime toute la vie .... j'ai encore de la vie a vivre et ils veullent juste que je prépare une vie comme il me l'on dit.....

148. PétalesdeRose 08/01/2013

Bonjour Nicolas, Je suis très émue de ton message et j'admire ton courage d'affronter ton départ pour cet autre monde. J'ai 54 ans et je n'ai pas peur de la mort, je suis convaincue que derrière le voile ce trouve une autre vie et que quelque part ceux qui nous ont précédé, attendent l'arrivée de ceux qui ont laissé. Tu as raison, rien ne sert de se mentir, il faut dire les choses tel qu'on les ressent à ceux que l'on aime avant qu'il ne soit trop tard, j'ai trop de regrets de ne pas l'avoir fait au moment voulu, il n'y a pas un jour sans que je dise "Je t'aime" à mes enfants, la vie file et le temps s'enfuit. J'espère que tu auras pu voir mon petit mot. Je t'embrasse tendrement Nicolas.

149. Pascal A. 08/01/2013

La citation de Lillian Hellman « Les larmes les plus amères versées sur les tombes tiennent aux paroles passées sous silence et aux actions restées inaccomplies. » est tellement vraie.
Les souvenirs de bonheurs passés et partagés ne sont que gratitude et sourires. La douleur vient de la porte qui se ferme devant l’espoir que l’on nourrissait avec la personne décédée : amitié, fraternité ou amour.
Quand j’ai perdu mon meilleur ami à 10 ans c’est l’espoir d’une longue amitié qui s’effaçait.
Quand j’ai perdu mon père à 25 ans, c’est l’espoir d’une meilleure compréhension, d’un appui solide pour l’avenir qui s’évanouissait.
Perdre un grand parent âgé est plus simple. Sa vie est accomplie. Que peut-on espérer de lui, si ce n’est de partager le présent et de recevoir sa sagesse en héritage ?
Aujourd’hui, un de mes proches vient de perdre sa compagne. Je n’ose imaginer sa douleur.
Dans ce cas, c’est une partie de soi qui s’en va, l’espoir d’une construction de soi, à 2. Car en amour, 1+1≠2, mais 1+1=1.
Difficile de renoncer. Ne garder que le vécu et laisser partir les rêves.
La douleur n’est que pour ceux qui restent…
Difficile d’admettre qu’une mort est une page qui se tourne. De nouveaux projets devront nourrir l’existence qui continue, de nouveaux espoirs, ne nouveaux paris sur la vie.
Difficile, mais peut il en être autrement ?
Bien à vous,
Pascal A.

150. dome (site web) 06/01/2013

j ai perdu mon epouse le 200112 dans 14 jours c est son premier anniverssaire de son deces la douleur est toujours tres forte mon coeur saigne toujours le deuil est toujours aussi fort je n ai pas a ce jours de solution sinon mon chien qui m aide il parait que c est la vie dieu ! c est qui ca c est un combat de chaque jours courage a tous54

151. Anonyme (site web) 31/12/2012

J'ai perdu ma mère d'un cancer des os, il y'a maintenant 7ans et demie, j'étais à l'étranger, et je n'avais que 6 ans, c'était le matin et on devais rentrer a Nice, quand mes sœurs, moi et mon frère nous disions a ma mère qu'elle se réveille, car, on devaient finir de préparer les valises pour aller a l'aéroport et rentrer à Nice, mais a ce moment la, elle était fatiguer et elle se sentait mal, et on savaient déjà depuis longtemps quel avait ce cancert, ducoup mon père nous renmena a Nice et pour pas qu'on reste tout seul chez nous, car on étaient petits à l'époque, nous enmena logaient chez des amis qu'on connaîent bien, en laissant ma mère en Israël, puis mon père retourna en Israël, enmena ma mère a l'hôpital, mais les médecins ne pouvaient rien faire, c'était trop tard ... Et le pire, c'est que quand nous avions fait ce voyage en Israël, on logeaient chez ma grand mère, du côté de ma mère, et on avaient fait ce voyage, en Israël, avec, ma grand mère, mon oncle et mon grand- père( ma grand mère, mon oncle et mon grand père sont du côté de mon père ). Je n'ai que 14 ans et elle manque énormément, à chaque fois que je vais sur sa tombe, j'ai l'impréssion, quel est vivante, mais non, elle est décédée, mais moi, pour moi, et dans mon cœur, elle est vivante, je ressent sa présence, et j'entends comme une voix qui me dit: " Je suis là, je suis tout près de toi, je te surveille de la haut, et je pense à toi. " je t'aime maman ! ♥ Repose en paix
Au revoir, bonne fin de journée, bonne semaine, bon réveillon a tous et bonne année 2013.

152. Andrée 28/12/2012

J'ai perdu ma MAMAN le 19/09/2012 d'un lymphome et je n'arrive pas à surmonter c'est trop dur de vivre sans elle. Je souhaite du courage comme il m'en faut à tous ceux qui ont perdu quelqu'un de très proches. Vous pouvez aussi leur créer un mémorial sur padadisblanc.com

153. Nad 27/12/2012

Bonjour, je viens d enterrer mon frere le 24 dec, c est la qu on s apercoit qu on dit jamais qu on aime les personnes proches, et on s eloigne pour toujours

154. nakele 26/12/2012

Je viens de perdre mon âme soeur, ma meilleure et seule amie ! elle est partie le soir de Noël, un déchirement pour ses enfants et pour nous, elle n'avait que 46 ans. La vie est injuste, je suis profondément triste !! Merci de pouvoir exprimer les mots enfouie en moi.

155. yasmina (site web) 25/12/2012

on ce jour du 24/12/2012 vers 18h30 j'ai a pris la mort d'une amie a moi un dècèe brutal suit a son accouchement adieu mon amie tu me manquera a tout jamais

156. ghizou 21/12/2012

j'ai perdu mon guide spirituel que j'ai cotoyé près de 27ans. je l'ai perdu le 13décembre 2012. Je n'arrive pas à faire mon deuil. Il m'a appris deaucoup, je lui dois beaucoup. Il est la douceur, la tendresse, la générosité incarnée. Il est bon, juste, savant, serein, il restera vivant par ses écrits par ses bonnes actions par son esprit tel un baume qui me permettera de continuer le temps qu'il faudra pour le rejoindre là où il se repose. Je l'aime d'un amour infini que la mort ne pourra arréter.

157. jean 16/12/2012

ce 08 décembre 2012,je viens de perdre mon petit frère (qui devait fêter son anniversaire le 29 décembre)...d'une maladie qui l'a allongé sur un lit d’hôpital pendant un mois et nous l'a foudroyé...j'ai perdu des amis dans ma vie c'est dure mais on doit faire avec mais...perdre un membre de sa famille?je crois que je n'avais jamais ressenti une douleur aussi forte,quand on m'a appelé pour venir le voir à l’hôpital après avoir débrancher ces appareils qui le maintenaient dans un comas artificiel,le voyant allongé sur ce lit ne respirant plus,pour moi le temps s'est arrêté,je suis un homme mais je me suis mis à pleurer comme un enfant de 6 ans...franchement je ne souhaite à personne...il avait deux enfants 3 et 5 ans et c'est ça qui me fait le plus mal car moi je ferrai mon deuil mais ses enfant se poseront des questions pendant longtemps jusqu’à ce qu'ils réalisent qu'ils ne reverront plus jamais leur papa chéri...merci pour ce site

158. beatrice 15/12/2012

j'ai perdu mon mari en avril 2012 subitement, je pars au travail l'embrasse et l'après-midi ma fille m'appelle en pleure me dit que les pompiers sont à la maison, étant à 2 km de la maison je cours et quand j'arrive chez moi où il y avait samu pompiers la personne du samu me met la main sur l'épaule et me dit c'est fini madame, c'est un tel chaos comme si on venait de m'arracher les entrailles, le pire c'est qu'il n'a jamais été malade et n'avait que 53 ans. Après 4 ans de dur labeur nous avons été trahi par la famille et à plus de 50 ans tous les deux nous devions retrouver un travail, moi j'en avais retrouvé un en mars et lui le jour de sa mort apprenait qu'il était retenu pour un poste d'adjoint. Nous étions si fusionnels nous nous sommes tant donnés que je ne comprends pas. J'avais tout et maintenant je n'ai rien, je n'ai plus mon mari, plus de travail et son absence est si douloureuse, je n'aurai pas penser que ma fin de vie serait ainsi. Heureusement j'ai une fille de 22 ans mais la vie est devenu si triste sans lui, il me donnait tant d'amour et nous avions tellement de projets qui ne se réaliseront jamais j'ai si mal au fond moi. Je me suis lancée dans la lecture théosophique que je conseille à tous ceux qui ont perdu un proche. ça s'appelle A TOUS CEUX QUI PLEURENT de leadbeater il y a aussi un autre site coeursdelumiere.fr
bonne journée à tous
béatrice

159. Manon 13/12/2012

Je viens toute a l'heure de perdre un copain, des suites d'un accident de moto! je fait que pleurer, je me noie dans mon chagrin, tout ces amis le regrète... Il avait tout juste 17ans... Repose en paix! On t'aime et on t'aimeras toujours! :'(

160. catherine 09/12/2012

J'ai perdu mon pere il y a maintenant 10 mois ... et je trouve ca tres dure car je n'ai que 20 ans j'avais besoin de lui il etais tout pour moi .. alors merci pour ce site c'est tres touchant !

161. capi 30/11/2012

J'ai perdu mon père le 15 octobre 2012 ... Et depuis ce jour je n'arrive pas a refaire surface ma souffrance et trop grande pour pouvoir la refermer. Le plus terrible c'est que mes dernier mois envers lui date du début septembre !! Je suis frustré de ne pas avoir pus lui dire combien je l'aimer ... Je suis tomber sur ce site par hasard et de lire tous c'est messages ma touché et me donne encore un peut de force pour pouvoir poursuivre ma vie sans lui ...

162. julie 27/11/2012

j'ai perdu mon père le 13 aout 2012, et tout les jours est un combat pour ne pas craquer. Lui et moi étions tellement proche...la vie est tout simplement injuste. Je n'arrète pas de me dire qu'il ne connaitras jamais mon mari ni c'est petits enfants, il n'auras même pas connu le quart de ma vie.
Le proverbe " les meilleurs partent en premier" est sonne tellement vrais :(

163. A mon ange 24/11/2012

J'ai perdu une amie le 24 Octobre 2012, et ces textes mon émue !

164. enigma 22/11/2012

le 23 octobre j'ai perdu ma soeur a cause du Cancer de colon .
Elle nous a quitté a 35 ans en laissant un petit enfant de 4 ans , ma soeur était une personne trés forte , gentille et je l'aime beaucoup , tellement que je viens devant sa tombe et l'envie d'ouvrir sa tombe m'envahi car j'ai besoin de dire pour elle qu'elle me manque et je l'aime trés fort .
Repose ma bien aimée en paix . je t'aime .

165. Titine 21/11/2012

Cela fait 3 mois, oui trois mois que j'ai perdu mon parrain. Je ne réalise toujours pas, je pleure tout les jours au réveil, au soir dans mon lit. Il me manque énormément. J'ai perdu cette voix qui m'écouter, qui me guider. Mal grès la famille qui est la, moi je ne m'y fait toujours pas, j'ai beau me dire il est dans le ciel mon petit ange, c'est impossible. Pour moi il est encore présent, il est la avec nous chaque jours. Comment expliquer le fait que je n'arrive toujours pas à faire son deuil ? A leur d'aujourd'hui je suis triste, douteuse, réservée, je ne sais plus parler aux gens. Une chose est sur c'est qu'il me manque bien plus que tout et que je pense à lui sans cesse... <3

166. phoenix 21/11/2012

Je suis tombé par hasard sur ce site en cherchant à écrire un poème à une voisine de ma mère qui vient de perdre sa soeur. Elle l'a appris par hasard en demandant des documents civils ! Elle est morte en août. J'ai perdu ma soeur l'an dernier. Le pire est pour ma mère sans doute et ma soeur qui est resté à ses côtés en voyant un bébé orphelin après quelques mois d'existence, un garçon fragile de 5 ans. C'est évidement la colère qui vient. Je n'arrive pas y croire car ca semble tellement con, horrible, injuste. Je pense à ses enfants qui grandiront sans une mère mais surtout qui ne connaitront pas sa formidable personnalité, c'est la seule de notre famille (qui est grande) qui était très intelligente, tres sociable avec toujours plein de gens qui l'adoraient tout de suite. C'est quelqu'un de tres important dans la famille. Très jeune, elle était tres belle et pourtant pas prétentieuse ni d'attitude diffèrente par cela. Elle avait la tête sur les épaules. Ma mère, mon père avaient une estime particulière pour elle comme nous tous. Je fouine au quotidien les souvenirs que j'ai, je m'en veux de n'avoir pas vécu plus de choses avec elle, je suis jalouse des gens qui l'ont cotoyé au quotidien, ses amis, l'homme de sa vie.. C'est dramatique que ses enfants ne la connaitront pas, son fils aura un souvenir furtif d'elle, ils ne verront pas son humour, sa joie de vivre. Je n'ai jamais rencontré quelqu'un comme elle. Elle faisait office de soeur ainée même si elle était loin d'être la plus âgée dans la famille. La vie est une ***. Aujourd'hui ma mère qui n'a jamais rêvé d'elle, a revé qu'elle la prenait dans ses bras avec un grand sourire. Samedi, elle aurait eu 44 ans. Le deuil est un voyage dont il faut revenir. Je ne crois pas en dieu, je n'exclus pas son existence mais je sais que je la reverrai. Si une drogue me permettait de revivre mon enfance ou les moments avec elle, ou l'hypnose ou que sais je.. En me réveillant un matin, pendant un moment, je pensais que ma soeur morte était un rêve et pendant une seconde, j'ai réalisé que c'est la réalité. Il faut continuer à vivre, honorer les gens qu'on aime c'est ne pas cesser d'être ce qu'on a été. Elle honorait la vie en aimant les grandes tablées, en étant toujours la personne la plus dévouée, serviable et d'écoute possible, un jour je la regardais et je me disais mais à force de sourire, elle va rider prématurément sa peau ! Elle semblait s'investir beaucoup à aimer les gens et être humaine. Bref, il faut garder son coeur la personne qu'on aime sans s'autodétruire. Pleurer mais ne pas se conforter dans le dolorisme. Je pense à ma propre mort. Une autre de mes soeurs a eu la même pathologie mais dieu merci pas aussi gravement, la même année, la même période ! Il ya des années maudites sans doute. J'ai lu beaucoup de messages ici touchant. La vie est encore plus cruelle avec des jeunes gens qui n'ont rien vu. Ma soeur nous regarde, elle regarde ses enfants, elle nous protège. Elle est morte le jour de la rentrée scolaire l'an dernier, elle a lutté pour voir son fils, sa chair aller à son premier jour d'école. Elle s'est éteinte le soir dans des conditions atroces. J'aurais voulu qu'elle meurt tranquillement dans son lit comme grand père. Il avait préparé ses affaires, il savait que c'était la fin, il s'est couché et est mort dans la nuit de la plus belle des morts. Ce site est sympa. Je retiens que l'amitié compte beaucoup et qu'il importe de se soutenir. J"espère rêver d'elle pour l'enlasser encore. Seule son odeur ne pourra jamais parvenir à mes sens. On se retrouvera.

167. nicolas 19/11/2012

Bonjour,
Je suis tres heureux d'avoir pu lire ceci a mon petit frere car j'ai 11 ans et je sais que je vais mourir alors il est heureux d'avoir entendu ceci.

168. Zoé 17/11/2012

J'ai perdu mon père il y a bientôt 7 mois et la souffrance est toujours aussi grande. Il venait d'avoir 49 ans, nous avions fêter son anniversaire à l'hôpital 10 jours avant qu'il ne parte. Il était encore en forme à ce moment la mais ce foutu cancer l'a emporté bien trop tôt. Mon père a laissé derrière lui ses 7 enfants à qui il manque beaucoup aujourd'hui. Je suis l'ainée, j'ai 22 ans et ma petite soeur n'a que 12 ans... J'appréhende l'arrivée de Noël car je sais que cette période sans lui va être difficile car c'était une fête qu'il adorait préparer...

169. Céline 16/11/2012

J'ai perdu mon papa le 04 novembre 2012. Tout est encore très proche.
Chaque jour, je revis ces derniers jours. La souffrance est tellement intense.
Je pense que pour avancer, il faut continuer à aimer inconditionnellement, l'amour est plus fort que la mort car elle ne peut nous enlever ce lien avec l'être aimé.
Même si aujourd hui j'ai une colère et une souffrance ingérables, je sais qu'il faudra avancer, pour lui, pour lui rendre hommage, pour que tout cela se transforme en force.
J'espère qu'un jour, on ne pense qu'aux bons souvenirs...
Courage à tous... Je sais à quel point la douleur et le vide sont immenses mais avancez, pour eux.
Je t'aime mon petit papa.

170. Solene 16/11/2012

À l'âge de 7 ans, j'ai perdu mon grand frère. La raison, personne ne la saura réellement. Puis, il y a 4 mois, ce fut mon meilleur ami, pour ne pas dire plus. Je l'aimais si fort que je me demandes encore pourquoi. Pourquoi nos chemins se sont ils croisé et pourquoi ne m'avait il pas dit qu'il était malade ? ... Maintenant, le sort va s'acharner sur ma grand mère dans quelques mois.
Et je n'ai que 15 ans...

171. flore 14/11/2012

J'ai perdu mon frère il y a 4 ans dans un accident de scooter, un poid lourd l'a heurter de pleins fouet alors que le chauffeur était ivre mort. Je me rapelle encore notre dispute de la veille comme quoi j'étais trop jeune pour monter derrière son scooter (j'avais 12 ans et lui 18). Je me sens coupable en me disant que c'est peut être en parti a cause de notre dispute qu'il est mort mais je me sens surtout coupable de ne pas lui avoir dit une dernière fois que je l'aimais plus que tout. Quand a mon père , lui est mort il y a 3 mois en guerre (il était dans l'armée de terre). Je me dis que le sort s'acharne sur nous ... et quelque fois j'aimerais retrouver mon frère et mon père quitte a mourir pour eux

172. christine 14/11/2012

Merci pour ce site magnifique,

173. Fanch 10/11/2012

Adieu p'tite soeur Corinne , 54 ans ,tout c'est passé trop vite ,
Jamais je n'oublierais pas ta grande bonté , je pense trop à toi ,
cela fais mal , Tu me manque , et tu me manquera .....
Ton grand frére triste trés triste

La vie des morts est de survivre dans l'esprit des vivants.

174. anonyme 10/11/2012

Il a bientot 1ans j'ai perduu quelque de chere a me yeux c'est la premiere fois de ma vie que j'ai vécu sa , c'est vrai que cette personne conter beaucoup pour moi mais je savait pas que jallait resentir sa , deplus quil est plus la sa ma fait un gros vide dans mon coeur je me suis tellement abituer a lui tout nous moment me manque il est parti si tot que je nest meme pas uu le temp de lui dire que je l'aimer et je l'aimerait juskaa mon dernier souflee javait jamais rencontré un homme comme sa tout me manque chez lui surtout son sourir et la facon et sa facon de parler jespere quil est bien ou il est est inchallah que dieu lui pardonne et lui ouvre les porte du paradi

175. LoveyouGot<3 07/11/2012

J'ai perdu mon meilleur ami le 17 octobre après une semaine de coma suite à une tentative de suicide.. Il me manque tellement, c'est atroce. Cela fait aujourd'hui 3 semaines qu'il est partit, la douleur est toujours aussi présente et les blessures aussi profondes. Il n'y a pas une minute sans que je pense à lui, à nous. Il m'a quitté sans même me dire aurevoir, depuis je me sens seule, j'ai l'impression qu'on m'a arraché une partie de mon coeur. Je n'ai plus goût à rien, chaque chose que je fait me fait penser à lui. C'est terrible, il avait pas le droit de partir comme ça. Il avait tellement de belles chose à vivre encore à 18 ans.. Je n'ai que 16 ans, c'est très dur de se relever après un tel drame... Je m'en veux tellement de ne pas avoir reussit à l'aider suffisement pour qu'il reprenne goût à la vie. Il m'avait dit que c'est moi qui l'a le plus aidé, le plus soutenu mais je me sens quand même coupable. Même si je sais qu'il est surement plus heureux là où il est maintenant et qu'il veille sur moi comme il me l'avait promis je n'arrive pas à accepter son départ. Je n'arrive pas à être heureuse avec cet énorme vide qu'il à laisser deriere lui..
Tu me manques mon ptit Got' ,mon deuxième grand frère, mon meilleur ami. Je ne t'oublierais jamais, je te le promet. Repose en paix mon petit ange, je t'aime et je t'aimerais toujours.Ne t'inquiète pas, tôt ou tard on se retrouvera, en attendant veille sur moi et protège moi de là haut <3

176. angie 06/11/2012

J'ai perdu ma meilleure amie il y a quatre jours. Je suis rentrée de l'enterrement il y a environ une heure.
Rien ne me console, en fait tout me désole.
Mon amie était hospitalisée depuis janvier. Atteinte d'une leucémie dès l'âge de 6 ans, elle s'était toujours battue, et en octobre l'année dernière, elle avait appris qu'elle avait fait une rechute. Des chimios, et encore des chimios puis en janvier hospitalisation car l'on avait trouvé une greffe.
Celle-ci à prise, mais le corps de mon amie faisait des rejets constants.
Après dix mois de lutte, elle s'en est allée.
M'en reste son sourire avant toute chose. Un sourire non pas candide, comme beaucoup le pensait, mais un sourire digne d'une des plus grande sagesse!
Elle avait 17 ans et elle s'appelait Clémentine.

Je pense beaucoup à sa famille, qu'elle affectionnait plus que tout au monde. J'espère qu'elle saura comment surmonter cette douloureuse épreuve.
Clémentine estimait tellement sa famille pour son soutient et sa présence durant toutes ces années de lutte!
Elle admirait son jeune frère pour l'attache qu'il lui portait et s'étonnait de son manque d'égoïsme, car elle avait l'impression d'accaparer l'attention de tout le monde, et par surcroît d'empêcher de "vivre"...

Elle me manquais, elle me manque et elle me manquera!

177. Priscille 06/11/2012

J'ai perdu mon grand père il y a maintenant 1 ans .Pendant c'est 1 ans je n'est que fait de penser a lui , sans cesse il étais dans mes pensés ...
Il est décédé suite a une chute puis d'un hôpital incapable de lui faire des soins du quotidien ... bref suite a sa il a eter dans une autre hôpital très bien ! Mais un jour le téléphone de ma mère sonna : - " Bonjour , vous pouver prévenir vos frère et votre mère votre père va pas bien nous pensons que c'est les dernière heure " Ma famille partis et 3 h plus tard mon téléphone sonna pour ma-noncer que mon grand père étais partie rejoindre les étoiles ...j'ais annoncer cette nouvelle tres difficile a tous mais cousins .. <3

178. Romane 04/11/2012

J'ai seulement 15 ans , et j'ai perdue ma tante il y a 2 ans , c'est trés dur de vivre sans elle , je ne me remet pas a croire que ne ne l'aurai plus jamais dans les bras et que sont sourir ne rechaufera plus jamais mon coeur .. C'est tellement dur . Je t'aime tata <3

179. Jordan 03/11/2012

J'ai perdu mon grand-père suite a une erreur médical pendant une opération le 26 juin 2012 .. Aujourd'hui , pour la premiere fois je suis allez sur sa tombe .. je n'y crois toujours pas .. Pour moi il va revenir , je n'ai pas envi d'accepeter son décés , tout est aller tellement vite .. Il n'y a pas un jour ou je ne pleurs pas ! Je me demande si j'ai encore la force d'avancé .. je t'aime .. <3

180. ElisaJ 01/11/2012

Il y a 3 ans j'ai perdu un homme. Ni de la famille, ni même un ami. Mais je l'aimais. Je lui aurais donné mon coeur, ma vie.
Je l'aime, il sera toujours en moi.....
Tu me manque M.

181. mama (site web) 01/11/2012

Quand j'ai certènne citasion
au fon de moi sa ma rapelé son premon
j'ai perdu une amie très proche et se qui le plus dur sais de se dire que e la rever plus sourire
mes gardé la pêche quoi qui l'arrive ne sonbré pas dans le piège de la vie resté la tête haute même si tout et dificile <3

182. linda 25/10/2012

on lisant tout ses messages je vois que je suis pas la seule .j ai perdue mon frere le 18/08/2010 je n arrive pas a me faire une vie sans lui parti a 35ans laissant notre mere meurtrie et tjr en larmes je sens une flamme m envahire a pti feu .repose en paix pti frere .ta soeur qui te dit je t AIME

183. Huart (site web) 25/10/2012

Moi j'ai perdu mon pére il y a 1 ans et 2 deux mois alors que je n'ai que 14 ans il a laissé derière lui des enfants qui vont de 2 ans a 13 ans. je n'arrive pas a faire mon deuil je ne suis même pas sur de savoir comment faire !

184. Amelia 16/10/2012

Bonsoir
Voila une semaine nous avons perdu un ami, un pére , un mari , et un fils aimant. La douleur de sa disparition a 37 ans est un drame, une tragédie , un choc terrible, et quoi que l'on puisse dire ou faire, on ne s'y habitue pas, comment continuer a vivre en voyant sa femme détruite par le chagrin, comment continuez a se lever et vivre chaque matin on voyant ces deux petits enfants pleurer , les yeux pleins de chagrins, de malheur et de tristesse, tout simplement comment accepter et vivre avec un drame pareil , pouvez vous me l'explique ? la colére est telle une flamme qui brule dans mon coeur au quotidien

185. gene (site web) 12/10/2012

je suis arrivée sur votre site par hasard,je connais des textes que j'ai mis sur le site de mon fils, mais pas tout ce que vous avez mis sur votre site, j'ai eu plaisir à les lire
Merci pour ses beaux textes
bon WE

186. Jacky BOVY 11/10/2012

J'ai perdu ma maman le 18 septembre à Tahiti, alors que l'on devait se revoir quinze jours plus tard... Rien ne pressentait cela. Avec Cathy mon épouse nous restons orphelins pour toujours. Jamais je n'ai rencontré personne plus aimante, plus généreuse, plus attentionnée. Sa gentillesse, son amour et son humour nous manquent profondément...Mais nous savons qu'on la reverra un jour dans la nuit des temps...

187. Phie 01/10/2012

Sa fait maintenant 2 mois et demi que j'ai perdu ma maman suite d'un cancer. Tout s'est passé si vite, j'aurais voulu pouvoir en profiter plus et lui dire a quel point je l'admirais et l'aimais ! Merci pour tout ma maman !

188. Adrien 29/09/2012

Dans exactement 9Jours cela fera 1ans que mon père nous aura quitter il aurais eu 52ans le 16octobre suite a un accident de la route tout sa parce que un agriculteur avais laisser de la boue sur la route.. Conséquence, il sera partit en laissant 3fils de 23,19,11ans et une fille de 27ans avec une femme veuve de 48ans.. ! Chaque jours je pense a lui et envie de hurler pour faire sortir cette rage, cette haine qui m'envahis ! Ne plus avoir envie de vivre et dur surtout a 23ans MAIS le plus dur c'est de rester pour ne pas faire plus de peine..

189. Marie Laure 23/09/2012

Ma sœur de 38 ans a mit fin à ses jours en laissant un enfant de 12 ans une mère effondrée une sœur meurtrie et des amis accablés choqués en société elle était la joie de vivre, belle comme un astre un succès immense avec les hommes très jalousées de certaines femmes.....Seviable généreuse aimante et très amoureuse d'un homme depuis dix ans qui n'a pas su l'aimer comme elle le méritait ou comme elle l'attendait ..... Il a vampirisé son âme jusqu'à ce qu'elle plus la force de vivre.... Elle était fragile certe depuis son enfance ..... Mais ce genre de femme belle et brillante on une sensibilité telle que si elle tombe sur un narcissique manipulateur elle en arrive la plupart du temps au suicide.... La meilleur solution était la fuite, mais quand elle fuyait il rejouait de son charme pour la reconquérir ..... Abandonnant son boulot son appart ... S'est sentie perdue lorsquelle apprit qu'il n'en voulut plus,n'a pas eu la force de tout recommencer malgré nos propositions d'aide, elle a decidé d'en finir à tout jamais en nous laissant dans un désespoir un chagrin une peine une colère une haine....elle s'appelait SANDRA

190. Anonyme. 18/09/2012

La perte d'un ami ou d'un proche est surement la pire des choses. J'ai perdu mon petit ami agé de seulement 17ans. Accident de moto. J'étais dejà consciente que le code de la route était important, mais ce genre de chose, confirme le fait qu'il faut respecter certaines regles. S'il vous plait, respectez-les, parce qu'à 15ans, perde la personne la plus importante à ses yeux, anéantie. ♥

191. coco 17/09/2012

J'ai perdu mon conjoint ,il y a 2 mois et effectivement c'est tres dur d'envisager une vie sans lui.On entend souvent" le temps estompe sa peine ",(peut etre )mais pour le moment la mienne et celle de mes enfants est immense.....

192. marion 15/09/2012

J'ai perdu mon frere il y a deux ans le 27/02/10 une semaine apres mon anniversaire...j'ai beau avoir 15ans et avoir grandi et pris concience que je ne le reverai plus mais les blessure sont toujours aussi profonde toujours aussi ouverte je ne passe pas un seul moment sans pencer a lui sans prononcer sont prenom sans croire quil m'entend..je l'aime plus que tout et il me manque a un point inexplicable sa me fait un tel mal que je ne pourai expliquer...parfois j'ai l'impression quil est pres de moi comme si je le senter (meme si je sais que ce n'est qu'une impression) et bien je me sens mieu je me sens entouré,reposer je me sens bien. la seule chose que je tien a lui dire c'est : je t'aime plus que tout tu me manque enormément et je regrette que ce jour ou tu nous a quitté de pas t'avoir dire aurevoir comme si on aller plus jamais ce voir, je regrette te pas t'avoir serais dans mes bras avant que tu monte dans ta voiture, de pas t'avoir dit a quel point je t'aime et que je tient a toi. pour tout l'or du monde je voudrai revenir dans le temps et tout refaire...parfois je me sens un peut coupable meme si je ni suis pour rien je le sais mais c'est plus fort que moi R.I.P mon frere je t'aime <3333

193. Céline 13/09/2012

J'ai perdu ma soeur le 21/12/1994 (jour de mon anniversaire) et mon frère le 12/03/1995. J'étais la dernière des 3, aujourd'hui 16 et 17 ans, ils me manquent toujours autant... C'est dur d'être la seule qui reste. Je vois qu'au fond on est pas seul, beaucoup de monde a perdu des êtres chers. J'aurais voulu leur dire au revoir une dernière fois....

194. rachel 09/09/2012

Je lis tout vos messages.... nous sommes tellement à souffrir de la perte d'un proche. j'aimerai vous envoyer tout le courage possible!
Pour ma part j'ai perdu mon gd-père, ou plus tôt devrais-je dire mon papa n°2 car c'est lui qui m'a élevé et éduqué. c'était lui mon homme de référence. il s'en est allé il y a 4 ans à présent à l'age de 70 ans. Pas un jour ne passe sans que je pense à lui, sans que ma gorge se noue en pensant à lui. La vie continue, les sourires sont là même le bonheur parfois mais ce n'est plus tout à fait comme avant.

195. Léa 29/08/2012

J'ai perdu mon père il y a maintenant 3ans et j'ai l'impression que c'était hier... Chaque être perdu est un combat contre son absence. Pour moi la douleur est toujours présente mais on s'habitue a l'absence de la personne. J'ai une citation que je trouve vraie et qui est " On ne peut pas dire "la perte", on ne peut que la ressentir ", personne ne peut dire qu'elle comprends ce que l'on vit car chaque personne le vit différemment. J'ai trouvé un moyen pour lui rendre hommage, je me suis fais des tatouages car comme ça il sera avec moi jusqu'à ma mort. Je souhaite bon courage à toutes personnes car on sait toutes a quel point c'est dur.

196. Caroline 25/08/2012

j'ai perdu ma maman le mois passé. elle n'était pas malade, on ne s'y attendait pas. elle n'avait que 65 ans... tant de chose que j'aurais voulu lui dire, comme au revoir, je t'aime, tu as été la meilleure des mamans, je n'ai que de bons souvenirs de toi... j'ai la gorge qui se noue, ça fait tellement mal de ne plus jamais pouvoir partager quoique ce soit avec elle, de ne plus jamais voir ses yeux briller, son sourire... on dit que le temps fait les choses, mais plus le temps passe, plus j'ai mal. vais-je seulement pouvoir la revoir un jour, est-ce qu'elle sait ce que je ressens, est-ce qu'elle m'attends quelque part? j'ai du mal à continuer ma vie...

197. AlgeriennnetahLakabylie (site web) 22/08/2012

j'ai perdu mon pere aujourd'hui sa fait 6 mois 9 jour j'ai que 16ans il me manque grave les gens disent la blessure guerri av le temps mais je me rend compte que c que tu mito , certaine personne te disent qu'il te comprennen alor ke c faux , j'ai tjr su encaisser la tete haute et trace mon chemin pour mon pere je delaisse tout les razeux je les laisse derriere wam

198. Je taime 20/08/2012

J'ai perdu mon grand père il y a plus d'un an , j'ai mal comme si c'était le premier jour , je regrettes tellement ne ne pas avoir pu assister a ton enterement , tu me manques horriblement , je t'aime PAPY <3

199. Chantal 20/08/2012

J'ai perdu ma Maman de 87 ans jeudi, le 16 aout 2012, elle est décédée dans mes bras pendant que je lui disait... Maman je t'aime... et elle est partie, en douceur. Merci Maman pour tout ce que tu m'as donné dans la vie, surtout l'Amour inconditionnel. Je t'aime éternellement. Ton bébé Chantal xoxo

200. Zull 19/08/2012

J ai perdu ma tante il y a 5 mn, brutalisée par mon papa qu elle énervait, elle me manque déjà, heureusement j ai encore une autre tante qui s entends bien avec mon papa.

201. grave martine (site web) 17/08/2012

jai perdu mon papa le samedi 09/06/2012 a age de 88 ans il me manque enormement jentend des chanson triste je parle de lui jai une angoisse qui me monte envie de pleure jai fait un memoriale dans ma chambre avec sa photo se message et pour te dire que je ne oublirai jamais je t aime mon papa adieu plutot au revoir ta fillle martine 58 ans jr t aime papa <3 <3:

202. Charlene 15/08/2012

J'ai perdu mon amoureux le 12 mai 2012 suite à un accident d'auto aussi stupide que de frapper un cheval.. Patrick Jobin décédé à 17 ans et 8 mois.. C'est dure de savoir que la dernière fois que j'ai poser mes lèvres sur les tiennes ce n'était même pas pour un baisé.. Je t'aimerais toujours.

203. gauhtier flippe 11/08/2012

j'ai perdu mon père hier, il avait 52 ans et moi j'ai 16 ans, je les ai fêtés le 9 août. je suis déchiré de l'intérieur, c'est une perte dure à accepter. Mes condoléances à tous ceux qui ont eux aussi perdu un proche.

204. HOLL 10/08/2012

mon frère est décédé hier matin brutalement à l'âge de 44 ans ... et j'ai mal ...

205. Shaé Maora 05/08/2012

J'ai perdu ma mamie il y a deux jours. Je suis venue ici pour chercher un texte, une poème à lire pour lui rendre hommage. Je suis encore dans l'irréalité, j'ai encore l'impression qu'elle va se réveiller et me sourire. La douleur est là et il me faudra l'apprivoiser pour continuer mes pas. Je me réconforte en me disant qu'elle a eu une belle vie et que la souffrance qui était la sienne dans ce coprs fatigué s'en est allée la laissant se reposer en paix.

206. vincent 01/08/2012

J'ai perdu mon fils le 16 juin malade depuis 5ans d'un cancer

207. francine l b 25/07/2012

moi ca fait 20 ans le 7 aout 2012 et je m'ennuie de lui autant il me manquera toujours

208. KARO 24/07/2012

MON FILS DE 23 ANS EST DCD LA SEMAINE DERNIERE
J AI TELLEMENT MAL
J AI ENVIE D HURLER

209. KARO 24/07/2012

MON FILS DE 23 ANS EST DCD LA SEMAINE DERNIERE
J AI TELLEMENT MAL
J AI ENVIE D HURLER

210. Lise.l 22/07/2012

j'ai aussi perdu un fils d'une mort subite (arret-cardio-respiratoire) il n'avait que 13 ans...... ca va faire 5 ans le 24 juillet 2012 mais il est resté dans le coma 47 jours et est décédé le 10 septembre 2007 ....injuste la vie il me manque tellement

211. Gagui 15/07/2012

Moi aussi j'ai perdu mon mec le 08 juin 2012 , on etaient ensemble je l'é vu mort :( il ne reste que des photos à admireret des souvenirs, dans mon coeur il restera jusqu'au jour ou l'on se retrouvera. comment puis-je vivre sans lui ?!! ma vie n'a plus aucun sens. je suis toujours sous le choc et je sais qu'il en sera ainsi pour tres longtemps, je n'arrive toujours pas a y croire, tu restera a jamais gravé dans mon coeur mon fethi cheri je souffre sans lui il me maaaanque tellement!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!. "je ne vais plus etre en parfait état" Dear John

212. Marie-Paule 12/07/2012

Rien ne peut nous guerrir de la perte d'un être cher, j'ai perdu mon fils le 7 avril 1999, ce sera toujours hier. Une seule chose peut nous apaiser c'est l'amour, c'est la seule chose qui peut nous sauver,aimer et être aimé et la philosophie. Comme le dit Sénèque dans la vie tout nous est prêté.
Courage
Marie-Paule

213. christiane 06/07/2012

Merci pour ces poêmes, textes pensées. Ils font du bien

214. domi 01/07/2012

bonjour a tous et a toute j ai perdu mon fils le 13 juillet 2005 19 ans il me manque je le pleure tous les jours jamais on ne fait son doeuil comme on peut le croire j ai cree deux blogs en sa memoire c est un exutoire pour moi bientot un triste anniv que tous les ans je celebre avec une messe anniv j habite un charmant coin de paradis un village connu de tous mon fils a quitte ce coin de paradis sur terre pour une autre residence qui est aussi un paradis parmi les etoiles il nous manque terriblement et tous les jours je vais le voir dans sa demeure eternnelle dans un endroit au milieu de la foret pres de l ocean j y vais en footing c ma passion mon dieu qu il me manque il faut du courage

215. nath 30/06/2012

j'ai perdu ma nièce de 7ans il y à 6 mois d'ici, d'un accident de la route. chaque jours qui passe est un combat, ce manque qui ne s'appaisera jamais ce besoin de la voir de la touché qui ne sera jamais plus possible.
Elle me manque terriblement, elle avait encore tant de chose a vivre et la vie nous l'a reprit bien trop tot

c' trop difficile on dit souvent que la douleurs s'efface petit à petit mais meme avec le temps cela reste impossible, cette blessure ne pourra jamais ce refermer! bcp de courage à toute(s) ces personnes qui ont perdu un Etre chère

216. Guylaine 25/06/2012

Moi le 3 juin 2012 j ai perdu ma fille dans une accident de la route et depuis je ne fais que survivre car elle me manque énormément et pour moi les gens me disent que c est le temps qui arrange les chose mais moi le temps me tu car je voudrais la voir et elle ne vient pas je voudrais lui parler mais elle me répond pas alors quoi faire .Pourtant j ai fait beaucoup de priere et rien ne sais passé de ce que j ai demandé.....Snif snif snif

217. monange 20/06/2012

J'ai perdu une amie le 7~02~2012, j'ai du mal à me dire qu'elle est partit qu'elle n'ai plus avec nous. Je me dis qu'elle est partit en voyage, mais ne faites pas comme moi à ne pas vouloir voir la vérité en face, la vérité est là tout les jours avec vous, où que vous soyer. Avec elle, on se connaissait depuis qu'on était haute comme trois pomme, ça fait un grand vide. :'(<3

Margaux, j'espère que tu voies où que tu m'entends, en tout cas je suis là. Sache que je pense à toi <3

218. KALI 20/06/2012

Merci pour ces textes, ils disent pr certains ce que je n arrive à exprimer. toi noah mon fils, je t aime, des fois je te sens auprés de moi et si vite je te chasse, me dis que je divague... je t aime

219. zezette 19/06/2012

très jolie, j'ai perdu mon fils le 26/11/2011 et il est vrai que certaines de ces citations font du bien a entendre.

220. Fanny 13/06/2012

Bonjour
Je compatis à votre douleur, la vie nous joue parfois de mauvais tours. Pas facile de survivre après la perte d'un proche. Je viens de perdre mon oncle le 6 juin 2012. Sa mort à été subite. Je tenais à lui rendre hommage. Tonton tu as été le meilleur tonton au monde. Nous t'aimons. Jolis poèmes qui nous font espérer. Bon courage à tous

221. Cornu 01/06/2012

C'est très beau et triste à la fois, je viens de perdre mon papa lundi(28/05/2012) et j'ai perdu ma maman le 24/06/2001. Comment arriver à vivre sans parents à coté de soi ?

222. miou 31/05/2012

perdre 3 bébés successivement n'est pas une épreuve facile,mais il faut accepter cela et penser au futur!! reposez en paix mes chers petits !!!

223. R.Ade 29/05/2012

Magnifique citation , sa remonte le morale ja i perdu monmeilleur ami le 29 dec 2011 et ma tante le 31 dec . ces si dur .....

224. meeelmeeel 22/05/2012

De magnifiques citations.. J'ai pardu mon meilleur ami le 22..12..11 lors d'un terrible accident! Aujourd'hui cela fait 5 mois qu'il nous a quitté mais, je n'arrive toujours pas à y croire, c'est tellement difficile de ce dire qu'une personne que l'on aime énormément nous quitte, nous laisse ici avec une douleur terrible qui s'agrandi de jour en jour!

225. meeelmeeel 22/05/2012

De magnifiques citations.. J'ai pardu mon meilleur ami le 22..12..11 lors d'un terrible accident! Aujourd'hui cela fait 5 mois qu'il nous a quitté mais, je n'arrive toujours pas à y croire, c'est tellement difficile de ce dire qu'une personne que l'on aime énormément nous quitte, nous laisse ici avec une douleur terrible qui s'agrandi de jour en jour!

226. Grib 08/05/2012

Bonjour , j'ai perdue le vendredi 13 avril mon ange , mon petit chien qui n'avait qu'1 ans , c'est affreux je souffre , je l'aimais autant que ma mère ou mes frères , c'était mon ange , et un jour en revenant a la maison on m'a dit que mon chien était mort ecrasé ...

227. solene 06/05/2012

Très belle citations; J'ai perdue ma cousine le 26 fevrier 2008, on avait seulement 3 mois d'ecart, on etait tous les jours ensemble jusqu'au jour où une maladie appelee sythopatie mithocondriale l'a atteinte... je n'arrive toujours pas a m'en remmentre apres toutes ses annees ... je l'aime tellement ...

228. Safir 05/05/2012

Vos textes sont si tristes, mais tellement vrai
ma fille, ma Chérie nous a quittée il y aura 6 mois mercredi,
le 9 novembre elle à décidée de nous quittée à 15 ans, comment vivre sans Elle, je ne sais pas si j'aurais la force de survivre

229. Julie 03/05/2012

" Les mots exacts pour le dire " c'est tellement ca .. il y a un mois mon frère qui va avoir 20ans et moi qui en ai 23, nous avons perdu notre PaPa subitement, c'est tellement dure je sais pas ci j'arriverais a m'en remettre mais il ne faut pas que je baisse les bras pour mon frère et ma maman. Ces textes sont vraiment trés beaux et redonne un peu d'espoir .. Bon courage a tout ceux qui souffrent <3

230. Elsa.m 29/04/2012

Jolies citations.
J'ai 16 ans depuis un mois, et il y a 4 mois, j'ai perdu mon papa.
On dit que le temps passe de la pomade sur les blessures, pour moi, ça ne marche pas..

231. Cardy 21/04/2012

J'ai 35 ans et à 18 ans, j'enterrais ma grand mère. Aujourd'hui je n'ai toujours pas fait le deuil... et je pleure... et je la pleure...
Oui, se remettre d'une perte, d'un abandon... je ne peux m'y résoudre...

232. naly 21/04/2012

c'est dur d'affronter les épreuves de Dieu, mais on reste toujours fidèle, le 18 avril 2010 , c’était le jour de notre mariage, et une semaine après, le 26 avril 2010, ma soeur nous a quitté pour l’Éternel, ça était devenu un souvenir triste pour moi notre mariage.

233. cristina 16/04/2012

bonsoir , ma vie ce arrete le 13 de mai de 2006 mon fils de 20 a choisi de partir ... 6 annees apres je soufre et je pleure tout les jours

234. Fati 14/04/2012

C'est dur trop dur de perdre un quelqu'un qui est si proche de Nous le mardi 3 Avril 2012 J'ai perdu Ma vie J'ai perdu ma moitié J'ai perdu un ami un frére plutot qu'un copain vous ne pouvez pas imaginer à quel point ça m"a choquer je me sens si faible rien ne pourra combler ma solitude il est parti sans retour c bien dommage

235. Yves Junior Michel 11/04/2012

Ça me hante quand j'y pense Ça me donner envie de pleurer et meme d'aller leurs jouindres,car je ne pourrai jamais oublier le lundi 12 janvier 2010 ce jour là j'ai perdu ma grand soeur Natacha Leroy Michel,mon oncle maitre nènè et mon cousin Jerry Stanley FranÇois et son ami James.

236. Julie 04/04/2012

Trés belles citations. J'ai perdu mon tonton le 29 Janvier 2012 , qui c'est fait battu à mort par 3 individus , il était agé de 34 ans :( Je revois son visage défiguré tout les jours dans mes pensées , j'essaye de ne pas y pensé mais en vain j'y repense sans cesse! Comment faire le deuil ? je n'y arriverai surement jamais :'( Je n'ai que de la tristesse du dégout et de la haine en moi ! De plus , je me dis que les personnes qui lui on fait ça ne prendrons pas beaucoup :( si vous voulez voir la marche silencieuse qui lui a été faite allez sur le site : www.france3.fr et chercher la marche silencieuse contre la violence au havre.

237. harny (site web) 07/03/2012

je suis une grand mére qui a perdu son petit fils de 23 ans il y a 1 an je ne m'en remet pas je pleure a longueur de temps alors que j' ai 19 petits enfants en tout je les adores tous et je ne voulais pas subir une telle épreuve

238. B.Seada 27/02/2012

C'est dur de s'imaginer perdre un proche, et pire de le subir. Nous savons tous que chaque choses viennent en son temps, mais, à quoi bon des belles paroles si quand même au final nous souffrons, nous pleurons... la mort au final fait toujours mal. Toujours. La perte d'un être proche est la pire épreuve que l'être humain doit surmonter et accepter, c'est peut être ça le plus compliqué: l'acception. Accpeter qu'au finale nous pleurons sur des corps inertes que nous avons tant aimé. Des corps sans vie, sans aucuns battements, sans rien du tout au final.. Mais des corps gravés par des souvenirs... et ces souvenirs sont les seules choses qui nous restent. Il faut à l'homme du temps ainsi que du courage, oui, beaucoup. A tout le monde. C'est tout ce qu'il faut nous laisser, du temps pour laisser partir l'être aimé.

239. Raphaelle 04/02/2012

En deux mois une vie peut basculer , deux perssonnes cher qui partent d'un coup comme sa. Ont a beau essayer de remonter la pente , c'est impossible... Gabrielle je te comprend parfaitement , je ressans sa tout les jours.J'ai 14 ans et cela fait 8 mois que mon meilleurs ami et ma cousine sont morts presque simultanément. A tout ceux a qui c'est arrivé ; n'arreter pas de penser a eux , même si sa fait mal.

240. Maud 29/10/2011

Ma vie à basculé le 22 mai 2011, une étoile est née et se prénome Julian .Tu es partis mon petit frére trop tôt à 21 ans trop vite et tué par un chauffard ivre et bourré d'anti psychotique . Toi le pompier qui adorait la vie tu as fais le dons de tes organes aujourd'hui grâce à toi 5 personnes ont retrouvé la vie. Je suis malheureuse et dégoutée par ctte justice de merde! Je t'aime et sache que jamais mon frére nous cesserons de t'aimer . Ta famille

241. Gabrielle 13/10/2011

J'y pense tout le temps, ça me hante...j'ai beau rire, sourire & m'amuser, ça me reviens. Quand j'y repense j'ai envie de pleurer de toutes mes forces, d'hurler comme un folle. Je suis là assise dans une pièce remplit de gens, et je me sens pourtant si seule, seule j'ai l'impression de l'être depuis si longtemps. A me voir, ils disent que je vais bien, que ça m'est passé, que j'ai oublié mais non, jamais, jamais je ne pourrait oublier le lundi 23 mai 2011, le jour où mon Meilleur Ami nous a quitté....

242. Alfred 18/05/2011

Au début d un deuil c est a la personne qui est parti qu on dit ; repose en paix et a la fin d un deuil c est la personne qui est parti qui nous dit reposer vous en paix maintenant !!

243. G.na 05/05/2010

Magnifiques citations , sa m'a beaucoup aidée a me remettre d'un deuil . J'en est une autre :" La vie n'est qu'une priere faite d'amour et de pleurs pour enfin ouvrir la porte du coeur celle de la mort . "

244. onix174 02/04/2010

ah!je viens de trouver l'auteur de la citation:cicéron.
voila!merci beaucoup!^^
onix174
------------------------------------------------------
"les amis sont les etres qui vous aident a etre vous meme et a devenir la personne que vous devriez etre"

245. Des Jolies Choses (site web) 02/04/2010

Bonjour Onyx,
Merci beaucoup pour la citation, elle est en place !
@micalement

246. onix174 02/04/2010

c tres beau^^j'ai entendu une autre citation:"la vie des morts est de survivre dans l'esprit des vivants"si cela vous interesse^^en tout cas,bravo,c tres beau
------------------------------------------------------
"les amis sont les etres qui vous aident a etre vous meme et a devenir la personne que vous devriez etre"

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site